Alice, créatrice sonore

Comme je l’in­di­quais dans mon pré­cé­dent billet, j’ai choi­si d’in­ves­tir une par­tie de mon temps dans le CA de Radio Cam­pus. C’est pas­sion­nant, parce qu’il s’a­git de faire fonc­tion­ner une asso­cia­tion, mais qui a en plus la par­ti­cu­la­ri­té d’a­voir des employés, et d’être une radio.

Ain­si, par­mi les chan­tiers que nous allons com­men­cer cette année, l’un des pro­jets auquel je vais m’in­té­res­ser concerne l’habillage sonore de la radio. En effet, toute radio se doit d’a­voir une cou­leur sonore, peut-être un son, un type de mon­tage, que l’on uti­li­se­ra dans les élé­ments qui ponc­tuent la jour­née : top horaires, annonces des pro­chaines émis­sions, annonce des émis­sions spé­ciales, voire même géné­riques et vir­gules dans les émis­sions. C’est quelque chose de com­plexe, et mal­heu­reu­se­ment qui n’a pas été pen­sé de manière glo­bale sur Radio Cam­pus Cler­mont, même si régu­liè­re­ment le sujet revient à l’ordre du jour du CA.

J’es­père que la com­mis­sion habillage dont la pre­mière réunion a eu lieu mar­di der­nier sau­ra tra­vailler dans cette direc­tion, et peut-être qu’à la fin de l’an­née, nous aurons une iden­ti­té sonore éta­blie, clai­re­ment iden­ti­fiable.

Par chance, nous comp­tons dans cette équipe une fille pleine de talent, qui a déjà tra­vaillé à plu­sieurs reprises pour la radio, en réa­li­sant les tops horaires de la mati­nale, ou encore l’ha­billage sonore de l’é­mis­sion science alors ! et de la pelle à tarte. J’ai récem­ment eu la chance de tra­vailler avec elle à la réa­li­sa­tion tech­nique du site inter­net dédié à ses créa­tions, le le bazar bizarre. Allez jeter une oreille aux chro­niques d’A­lice, vous y trou­ve­rez plein de choses vrai­ment chouettes, qui annoncent je l’es­père un superbe habillage sonore pour la radio, et plein d’autres émis­sions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.