Maître de conférences, Université d’Auvergne

J’ai peu le temps de pos­ter ici ces der­niers temps, prin­ci­pa­le­ment parce que cette période est riche en dépla­ce­ments. J’es­père avoir le temps et l’éner­gie d’é­crire quelques billets sur les confé­rences récentes aux­quelles j’ai par­ti­ci­pé. En atten­dant, je ne résiste plus à l’en­vie d’é­crire ici la bonne nou­velle qui m’a été confir­mée il y a peu par le site du minis­tère de l’en­sei­gne­ment supé­rieur et de la recherche : je suis recru­té à la ren­trée 2010 à l’U­ni­ver­si­té d’Au­vergne, comme maître de confé­rences.

Ceci marque donc la véri­table fin de 10 années d’é­tudes, consa­crées aux mathé­ma­tiques et à l’in­for­ma­tique. J’ai de plus la joie d’a­voir décro­ché un poste dans la ville où je sou­hai­tais m’ins­tal­ler, pour être proche de ma fille.

Une petite des­crip­tion de ce que seront mes acti­vi­tés pro­fes­sion­nelles pen­dant les années à venir : j’ai été recru­té sur un poste dont l’en­sei­gne­ment se fera à l’IUT GEA (ges­tion des entre­prises et des admi­nis­tra­tions), où j’ai­de­rai les étu­diants de cette for­ma­tion pro­fes­sion­na­li­sante à appré­hen­der et maî­tri­ser les outils infor­ma­tiques, à la fois d’un point de vue pra­tique et théo­rique. La par­tie recherche, quant à elle, se fera dans un tout jeune labo­ra­toire de l’U­ni­ver­si­té, résul­tant de la fusion de l’ERIM (où j’a­vais réa­li­sé mon pré-doc) et du LAIC. Si vous pas­sez par Cler­mont-Fer­rand, à par­tir de sep­tembre pro­chain, je pour­rai vous y accueillir avec plai­sir !

9 thoughts on “Maître de conférences, Université d’Auvergne”

  1. Féli­ci­ta­tions ! Chouette ! Bra­vo !

    L’I­ta­lie et ses 10.000 cafés ne vont pas trop te man­quer ? ;-)

    Ami­ca­le­ment,
    d.

  2. Féli­ci­ta­tions pour cette excel­lente nou­velle !!

    C’est une longue page, que j’i­ma­gine tout aus­si longue que semée d’embûches, qui se tourne.

    Mais le meilleur est encore pro­ba­ble­ment à venir ! J’es­père que tu vas bien t’a­mu­ser au cours des temps à venir ! :-)

    En tous cas, n’hé­site pas à faire signe quand tu seras de pas­sage dans le coin pour que l’on puisse fêter ça ! :-)

  3. Féli­ci­ta­tions !

    Je quitte l’U­DA cette année pour l’E­cole du Bar­reau, mais moi aus­si j’ai pos­tu­lé pour ensei­gner un peu… en tant que char­gée de TD. J’at­tends la réponse. Qui sait, on se croi­se­ra peut être au détour d’un cou­loir ?

    Très beau poste en tout cas, encore toutes mes féli­ci­ta­tions !

  4. Mer­ci pour vos gen­tils mes­sages :)

    L’I­ta­lie va me man­quer, c’est clair. Je crois que Geno­va est une ville de la taille de celles où j’aime vivre. Mais bah, par­fois on n’est pas maître de son des­tin.

    D’un point de vue études vs acti­vi­tés pro­fes­sion­nelles, il est clair que les der­nières années ont été une tran­si­tion douce entre les deux mondes, où j’ai appris pro­gres­si­ve­ment à pra­ti­quer mon métier d’en­sei­gnant-cher­cheur. Les pro­chaines années seront donc pour moi la suite logique, je ne pense pas être fon­da­men­ta­le­ment dérou­té par ces acti­vi­tés, et ça pro­met d’être très inté­res­sant :)

    Dès que je passe par chez toi, Arnaud, on fête ça, pro­mis !

    Sté­pha­nie, je croise les doigts pour que tu sois recru­tée comme char­gée de TD. Ça serait chouette de se croi­ser à l’U­dA :)

  5. Congrats Mis­ter T !
    J’en­vie tes futurs étu­diants !
    J’suis súr que tu les ins­pi­re­ra autant que nos trop rares dis­cus­sions m’ont ins­pi­rées.

  6. Excellent !
    Ça va don­ner l’oc­ca­sion de se revoir :-)

    Comme diraient les autres : « enjoy ! »
    C’est quand même plus confor­table pour déve­lop­per un pro­jet pro­fes­sion­nel d’a­voir un poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.