voyages-sncf : la médiocrité incarnée

Si comme moi vous avez l’oc­ca­sion de voya­ger en uti­li­sant les ser­vices de la SNCF, et que vous uti­li­sez quo­ti­dien­ne­ment l’In­ter­net, vous avez pro­ba­ble­ment uti­li­sé les ser­vices du site inter­net voyages-sncf.com pour réser­ver vos billets. Ce site a la par­ti­cu­la­ri­té d’être le seul ven­deur de billets SNCF en ligne. Ils en ont l’ex­clu­si­vi­té, c’est d’ailleurs une filiale de la SNCF.

Et pour être franc, je trouve qu’ils frôlent le médiocre sur tous les points pos­sibles :

  • La len­teur de ce site est mons­trueuse : les images sont gigan­tesques, inuti­le­ment gour­mandes, les pages contiennent plein de javas­cripts lour­dingues, etc. ;
  • La navi­ga­bi­li­té est l’exemple par­fait de ce qu’il ne faut pas faire : des « attentes publi­ci­taires » inutiles, dégui­sées sous des pré­ten­dus cal­culs, des boîtes de dia­logue pour confir­mer que oui, Cler­mont-Fer­rand est bien Cler­mont-Fer­rand (63), alors que la liste qu’il pro­pose ne contient que cette solu­tion, des bugs de fonc­tion­ne­ment (impos­sible de reve­nir en arrière, crashes régu­liers), etc ;
  • Et par des­sus tout, des méthodes de recherches d’i­ti­né­raires hon­teux : for­çage par Paris, impos­sible de trou­ver des tra­jets avec plus d’une cor­res­pon­dance, et bien sou­vent aucun résul­tat per­ti­nent…

On pour­rait pen­ser que c’est dû à la com­plexi­té de la tâche que ce site doit accom­plir, et que ses concep­teurs (en sous-trai­tance) ont fait du mieux qu’ils pou­vaient. Or, il n’en n’est rien. Ain­si, le site inter­net bahn.fr — l’é­qui­valent alle­mand de voyages-sncf — est l’exact oppo­sé du médiocre fran­çais : une sobrié­té et une rapi­di­té exem­plaire, et sur­tout, une effi­ca­ci­té dans la recherche des tra­jets qui per­met de gagner jus­qu’à une heure en choi­sis­sant les cor­res­pon­dances per­ti­nentes entre Cler­mont-Fer­rand et Nantes par exemple. Mal­heu­reu­se­ment, après avoir repé­ré ces trains, il faut retour­ner sur le médiocre site fran­çais pour com­man­der les billets (parce qu’ex­clu­si­vi­té).

Bon, rien de nou­veau là-dedans, nous sommes de plus en plus nom­breux à uti­li­ser le site de la bahn. Mais la rai­son de mon billet est la sui­vante : le site inter­net à la médio­cri­té la plus grande de l’In­ter­net a été pro­mu il y a peu site favo­ri 2008 des inter­nautes. On com­prend vite que c’est son mono­pole sur la vente de billets qui a per­mis cette « vic­toire ». Et le pire, c’est qu’ils pro­fitent de cette annonce pour envoyer des spams à la pelle… Je viens d’en rece­voir encore une petite poi­gnée. Si je n’a­vais pas tant besoin de leurs ser­vices, je crois que je les boy­cot­te­rais…

13 thoughts on “voyages-sncf : la médiocrité incarnée”

  1. Effec­ti­ve­ment, ce site est pra­tique pour ache­ter en ligne des billets. Je l’u­ti­lise direc­te­ment car j’u­ti­lise plus sou­vent la ligne Paris-Nantes et ça il sait faire par coeur !
    J’ai aus­si reçu ce spam nous féli­ci­tant de l’a­voir élu « site favo­ri de l’an­née 2008 ». Au secours!!!

  2. Et sinon, comme alter­na­tive au site de la Bahn, il y a le site inter­net des Che­mins de fer fédé­raux suisses (spé­ciale dédi­cace à Cyto) :
    http://www.sbb.ch/fr/
    Pour ce que j’en ai vu, aus­si effi­cace que le site alle­mand…

  3. je me suis deman­dé si ce spam était une blague. Mais appa­rem­ment non…

    La DB a un site qui « déchire » (mais le ser­vice n’est pas exempt de défaut, l’en­voi des billets est payant par exemple –mais on peut aus­si choi­sir d’a­voir un pdf à impri­mer chez soit… encore faut-il avoir une impri­mante!–).

    Ceci dit, quand je pars en train en alle­magne, je ne pars plus de Stras­bourg mais de Kehl …

  4. Il y a un article du Monde qui parle de ce pro­blème.
    http://www.lemonde.fr/technologies/article/2008/12/13/voyages-sncf-com-un-site-tres-utilise-mais-critique_1130743_651865.html#ens_id=1124851
    Ils essayent de se défendre mais on a un peu de mal à les croire…

    Moi ce qui me choque le plus c’est le prix des billets qui peuvent varier du simple au double entre deux trains espa­cés de quelques heures ou même par­fois sur le même train…

    Par exemple, les idTGV (qui per­mettent d’a­voir des prix pas trop chers) ne sont ache­tables que sur Inter­net. Du coup ceux qui n’ont pas Inter­net ou pas d’or­di tout court n’y ont pas accès et doivent payer leur billet pour le même train plus cher…

  5. Par­lez-en à Romain et vous en enten­drez de toutes les cou­leurs !
    J’au­rai dû l’en­re­gis­trer quand il a com­man­dé son billet Cho­let-Paris…

  6. Pour répondre (en par­tie) à Joss, j’ai enten­du par­ler de l’i­ni­tia­tive inté­res­sante d’un retrai­té, qui a créé le site troc des prems :
    http://www.trocdesprems.com/
    Comme son nom l’in­dique, il per­met de tro­quer les billets prems quand on a un impré­vu et qu’on doit chan­ger la date de son tra­jet…

  7. Mer­ci mon dieu, je ne suis donc pas le seul à avoir lan­cé ma sou­ris à tra­vers la fenêtre en rece­vant ce mail. Non, je n’ai jamais élu voyages-sncf.com site e‑commerce de l’an­née, car on ne m’en a pas don­né l’oc­ca­sion, et si je l’a­vais eu je n’au­rais jamais voté pour ce ramas­sis de javas­cript et d’ef­fets gra­phiques bling-bling en-veux-tu-en-voi­là.

    Après plu­sieurs dizaines de réser­va­tions effec­tuées sur ce site, j’ar­rive enfin à me débrouiller pour évi­ter les éven­tuels bugs et inco­hé­rences dans les cor­res­pon­dances. C’est tout un art.

    Bon, il faut rela­ti­vi­ser : essayez donc de réser­ver un avion Mont­réal – Paris, en trou­vant un vol direct à la bonne date et au meilleur prix… Une catas­tophe.
    Sur ce coup là, je laisse faire ma chère et tendre mère, qui est deve­nue un véri­table moine Shao­lin du for­mu­laire mal conçu.

  8. Rah ces gamins ;)
    C’est clair que c’est tout aus­si galère pour les vols trans­na­tio­naux… Pour ma part, je laisse faire la ges­tion­naire de mon labo. Heu­reu­se­ment pour elle, ils ont un contrat avec une agence :)

  9. « Si je n’avais pas tant besoin de leurs ser­vices, je crois que je les boy­cot­te­rais… »

    Boy­cotte les : les gui­chets SNCF ça marche bien.

    d.

  10. C’est vrai, mais je suis un geek, je vis la nuit ;)
    Tu as rai­son ceci dit, je vais essayer de faire mes pro­chaines réser­va­tions au gui­chet, après avoir noté ce que le site de la bahn me pro­pose. La der­nière fois que j’ai fait ça, le mec au gui­chet a dû s’y reprendre à deux fois avant de me dire que oui, c’é­tait pos­sible… ^^

  11. Après, il faut voir si ils ne dis­posent pas du même logi­ciel au gui­chet. Ça t’im­pose donc de faire ta recherche d’i­ti­né­raire au préa­lable sur DB pour deman­der ce que tu veux au gui­chet.
    Sinon, tu as la ver­sion mobile de voyages-sncf qui est bien plus rapide :-) http://voyages-sncf.mobi/

  12. Ils ne dis­posent pas du même logi­ciel au gui­chet, le leur est plus com­plet. Par contre, pour avoir dis­cu­té avec un agent de la SNCF il y a peu, il semble qu’ils aient inter­dit l’ac­cès au site de la BAHN pour les employés qui sont en gare :D
    Pour ce qui est du site mobile de voyages-sncf, j’a­vais oublié d’en par­ler ici, mer­ci d’en avoir par­lé. Le seul incon­vé­nient de ce site est qu’il ne connaît que les grosses gares…

  13. Bon­jour,

    J ai reserve des billets de la sncf, mais mal­en­con­treu­se­ment je me suis trompe.
    Ceux sont des prem’s :-(
    Paris -> Rennes depart le 23/01 à 18h35
    Rennes -> paris depart le 25/01 à 17h05

    20 euros cha­cune
    si quel­qu un est inter­esse.… faites un signe
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.