Liberté, Égalité, Fraternité

Liber­té
« les four­nis­seurs d’ac­cès à Inter­net […] conservent toutes les traces des inter­nautes et des abon­nés au mobile » (Le Monde, 20 avril 2007)
Après la mul­ti­pli­ca­tion des camé­ras de sur­veillance dans les com­munes aux muni­ci­pa­li­tés UMP et FN, l’ar­ri­vée des pas­se­ports élec­tro­niques, on nous pro­met un inter­net sym­pa­thique.

Éga­li­té
«  la pos­si­bi­li­té de tra­vailler plus pour gagner plus » (Pro­gramme pré­si­den­tiel 2007 de Nico­las Sar­ko­zy)
Quand il n’y a déjà pas assez de tra­vail pour toute la popu­la­tion, il n’est pas très éga­li­taire d’au­to­ri­ser ceux qui ont déjà un tra­vail à pou­voir tra­vailler encore plus.

Fra­ter­ni­té
« racailles », chô­meurs « ne [refusent pas] plus de deux offres d’emploi suc­ces­sives qui cor­res­pondent à [leur] for­ma­tion », etc.
Frag­men­ter la popu­la­tion et la dres­ser les uns contre les autres, quel bel exemple de fra­ter­ni­té…

« La France, tu l’aimes ou tu la quittes », a dit notre futur pré­sident ? Vu le peu de cas qu’il fait des valeurs fon­da­trices de notre démo­cra­tie, on peut consi­dé­rer qu’il doit lui aus­si nous quit­ter, non ? Ou alors ce n’est pas un homme de parole…

14 thoughts on “Liberté, Égalité, Fraternité”

  1. Sar­ko n’aime pas la France, il aime le pou­voir. N’ou­blions pas qu’il a cumu­lé les postes de ministre de l’in­té­rieur, pre­sident de l’UMP (plus grand par­ti de France en terme d’adhé­rents), conseiller régio­nal des Hauts de Seine…tout cela en meme temps.

    Dans ta liste, t’au­rais pu rajou­ter, que la pre­mière chose qu’il fait une fois élu, c’est d’al­ler au Fou­quet’s (res­to chi­cos de la capi­tale) très « proche du peuple ».

    Sa force aura été de par­ler de tout et n’im­porte quoi en don­nant l’im­pres­sion qu’il pour­rait résoudre le pro­blème mieux que n’im­porte qui.

    « Liber­té, Ega­li­té, Fra­ter­ni­té » vont se trans­for­mer en « Tra­vail Famille Patrie »…

    Mais bon, le peuple a par­lé…

  2. je suis pas vrai­ment d’ac­cord avec ce que tu dis.

    La Gauche a pro­po­sé le par­tage du temps de tra­vail et on a gagné quoi???

    une perte de salaire évi­dente, un pou­voir d’a­chat qui s’en res­sent éga­le­ment et il y a pas plus de tra­vail non plus alors que les 35 heures étaient pré­vues pour en redon­né. Toutes facon les 35 heures n’au­raient jamais du exis­té, com­ment fai­saient nos grands parents et nos parents avant tout ca?? Et main­te­nant allez dire a un fonc­tion­naire a 35 heures de repas­sé a l’an­cien régime. La solu­tion sera toute trou­vé vu qu’il a la garan­tie d’emploi, il ira pro­tes­té dans la rue mais sera obli­gé d’y pas­sé comme tout le monde.

    Tra­vaillé plus pour Gagné plus, je suis assez d’ac­cord.

    J’ex­plique.

    Si nous tra­vaillons plus, nous gagne­rons plus, et nous aurons un meilleur pou­voir d’a­chat. Ce qui engen­dre­ra une relance éco­no­mique. Ce qui for­ce­ment redon­ne­ras des emplois.
    Sachez que nous sommes quand même limi­tés a 212 heures sup­plé­men­taires par an. Les patrons serons obli­gés d’embaucher.

    Je ne suis ni pour la Gauche ni pour la Droite, mais l’un comme l’autre ils ont fais des pro­messes qu’ils ne tien­dront pro­ba­ble­ment jamais.

  3. Je ne suis pas non plus d’ac­cord avec ce que tu dis.
    Avec l’au­to­ma­ti­sa­tion de nom­breux emplois, le nombre d’heures pour réa­li­ser les mêmes tâches ont énor­mé­ment dimi­nué. Il n’y a donc plus autant de tra­vail qu’a­vant. Certes, de nou­veaux emplois se sont créés, mais glo­ba­le­ment, si les gens tra­vaillaient 50 heures comme au début du siècle, la moi­tié de la popu­la­tion serait sans emploi…
    Il ne faut pas oublier aus­si qu’il y a quelques temps, les femmes tra­vaillaient moins. Il est nor­mal qu’elles tra­vaillent si elles le sou­haitent, mais ce n’est pas pour autant qu’il y a plus de tra­vail…

    Et puis l’i­dée du « si je tra­vaille plus je consomme plus donc ça relance l’é­co­no­mie »… Oui, bon. Ce n’est pas parce que tu gagnes plus que tu vas man­ger plus, que tu vas t’a­che­ter déme­su­ré­ment plus de fringues, etc.
    Par contre, tu feras l’ac­qui­si­tion de patri­moine, tu pla­ce­ras ton argent en bourse (ce que font les gens aisés de notre pays)…
    Et ce n’est pas ce genre d’o­pé­ra­tion finan­cière qui engen­dre­ra une relance éco­no­mique.

    Bref, ce qui peut sem­bler inté­res­sant pour une per­sonne ne l’est pas for­cé­ment pour la glo­ba­li­té, ce que nous fait pour­tant miroi­ter la classe poli­tique de droite…

    Il est sûr qu’il n’y a pas de solu­tion miracle. Mais la course à la sur­con­som­ma­tion n’est cer­tai­ne­ment pas la meilleure manière de gérer un patri­moine pla­né­taire fini…

  4. « Si nous tra­vaillons plus, nous gagne­rons plus, et nous aurons un meilleur pou­voir d’a­chat. Ce qui engen­dre­ra une relance éco­no­mique. Ce qui for­ce­ment redon­ne­ras des emplois. »

    La sacro-sainte crois­sance est déjà actuel­le­ment sou­te­nue par la consom­ma­tion des ménages. À ce que j’ai cru com­prendre, le pro­blème de la situa­tion actuelle semble plus venir de la fai­blesse des inves­tis­se­ments (notam­ment dans l’in­no­va­tion et la recherche …)

    « Par contre, tu feras l’ac­qui­si­tion de patri­moine, tu pla­ce­ras ton argent en bourse (ce que font les gens aisés de notre pays)… »

    Oui et non. Il n’est pas néces­saire d’a­voir un patri­moine impor­tant, ni d’être aisé, pour effec­tuer des pla­ce­ments, notam­ment en bourse. De mon expé­rience (notam­ment lorsque j’ai tra­vaillé dans des banques), c’est plus la mécon­nais­sance du fonc­tion­ne­ment de l’é­co­no­mie qui fait que les pla­ce­ments sont effec­tués par les plus riches. Les banques et autres conseillers en patri­moines pro­posent des ser­vices de conseils en pla­ce­ment pour ceux qui n’y com­prennent rien. Sou­vent ce sont les plus riches (qui n’ont pas for­cé­ment besoin d’etre plus riche mais bon … l’argent allant à l’argent comme on dit …) qui en béné­fi­cient, étant don­né le coût de ce type de conseil …

  5. Avant de par­ler de gagner plus, il fau­drait par­ler de gagner « suf­fi­sa­ment ». Et encore une fois, les mesures pro­po­sées vont plu­tôt aider les gens qui ne sont pas trop à plaindre.

    Pour les horaires des fonc­tion­naires, sor­tons des idées reçues. Ma femme, fonc­tion­naire comme moi, fait déjà des heures supp non payées. Le pro­blème n’est pas de les payer, le pro­blème est la charge de tra­vail qui est déjà cri­tique dans nom­breux ser­vices sociaux et de soins. Et bien sûr en dimi­nuant le nombres de fonc­tion­naires, ça ne va pas aller en s’arrangeant. Ou alors, tant pis pour le ser­vice public, les gens n’iront qu’à aller se faire voir …

    Là encore, le « Éga­li­té » de notre devise est en péril … moins de ser­vice public, un for­fait pour les rem­bour­se­ments de la sécu, l’égalité de l’accès aux soins va en prendre un coup.

    Mais bon, l’important c’est que la bourse se porte bien :-/

  6. >« Toutes facon les 35 heures n’au­raient jamais du exis­té, com­ment fai­saient nos grands parents et nos parents avant tout ca?? »

    Certes, ils tra­vaillaient plus mais il y’a­vait le plein emploi (je parle pour ceux qui vivaient dans les années 60–70). En extra­po­lant ce dis­cours, pour­quoi ne pas reve­nir aux 40 heures ou aux 42 heures puisque nos grands parents ou arrières grands parents le fai­saient. Oui, mais ils vivaient 20 à 30 ans de moins…

    >« Et main­te­nant allez dire a un fonc­tion­naire a 35 heures de repas­sé a l’an­cien régime. La solu­tion sera toute trou­vé vu qu’il a la garan­tie d’emploi, il ira pro­tes­té dans la rue mais sera obli­gé d’y pas­sé comme tout le monde. »

    C’est sur que si per­sonne ne pro­tes­tait, nous en serions encore à tra­vailler aux champs pour payer un cha­teau à notre roi (meme si c’est peut etre le cas de manière dif­fé­rente). Quand je vois com­ment cer­taines per­sonnes ont l’air d’en­vier la confor­table posi­tion des fonc­tion­naires, je ne com­prends pas pour­quoi il n’y a pas plus de monde aux concours de recru­te­ment de la fonc­tion publique. La qua­li­té de fonc­tion­naire assure évi­dem­ment la garan­tie de l’emploi, mais en contre par­tie, vous avez un salaire bien infé­rieur à diplomes équi­va­lents (j’ar­ron­die 3000€ pour un inge­nieur, 2000€ pour un agré­gé en début de car­rière).
    Idem pour les sala­riés sou­mis aux « régimes spé­ciaux ». Cela peut paraitre injuste mais cela fait par­tie des avan­tages. Réfor­mer les régimes spé­ciaux ? je suis d’ac­cord mais pour­quoi ne pas réfor­mer avant les « régimes très spé­ciaux » (salaires des grands patrons, …)?
    Là encore, si leur posi­tion est enviable, pour­quoi y a pas plus de gens qui pos­tulent pour conduire les trains???

    Alors, c’est un choix de vie mais ce n’est pas la peine d’op­po­ser les sala­riés du public et du pri­vé, chaque métier a ses avan­tages et ses incon­vé­nients.

    Sinon pour finir est-ce que l’ur­gence dans ce pays, c’est de mettre le bou­clier fis­cal à 50% pour faire reve­nir ce déser­teur de jean-phi­lippe smet ? est ce que c’est d’im­po­ser un ser­vice mini­mum dans les trans­ports ? est ce que c’est la sup­pres­sion des droits de suc­ces­sion ?

  7. « lorsque le sage montre la Lune,
    les imbé­ciles regardent le doigt »

  8. « Toute situa­tion a son avan­tage », je ne suis pas d’ac­cord. Les fonc­tion­naires du bas de l’é­chelle sont déjà mieux payés que les employés et ouvriers du bas de l’é­chelle du pri­vé et en plus les fonc­tion­naires ont des avan­tages alors que les employés ou ouvriers du pri­vé n’ont rien. Je suis prête à parier que les employés ou ouvriers du pri­vés gagnent moins que les fonc­tion­naires du bas de l’é­chelle sans en avoir les avan­tages ???? Mon­trez moi les grilles de salaires des fonc­tion­naires des bas éche­lons, notam­ment des che­mi­nots, par rap­port aux rou­tiers, mon­trez moi les incon­vé­nients des fonc­tion­naires par rap­port aux avan­tages de ceux qui tra­vaillent dans le pri­vé ??? Prou­vez moi que, à niveau égal, le fonc­tion­naires ne gagne pas plus que le pri­vé et qu’il ne gagne pas quelques années de plus de retraite au frais de la prin­cesse ????

  9. Je pense qu’il y a des gens qui pos­tulent pour conduire des trains mais ce sont des concours !!!! Qui nous dit que celà ne se trans­met pas de pères en fils ??? Il faut arrê­ter avec ça. Les grands patrons partent avec un paquet de fric mais en atten­dant, ils n’ont eu ni la sécu­ri­té de l’emploi, ont tra­vaillé bien plus que n’im­porte qui dans le pri­vé ou le public et n’ont pas for­cé­ment assu­ré un ser­vice de « merde » comme on peut le connaître avec les trans­ports en com­mun par exemple. Ou dans les ser­vices publics, fer­més à : 17 heures comme il se doit. Je veux savoir com­bien gagne un fonc­tion­naire lamb­da par rap­port à un non cadre dans le pri­vé ???? Com­bien gagne un che­mi­not par rap­port à un rou­tier dans le pri­vé et com­bien doit coti­ser un che­mi­not par rap­port à un pri­vé (dans le bâti­ment ou autre) ???? Le pro­blème est là. La fonc­tion publique appor­te­rait un ser­vice irré­pro­chable, une dis­po­ni­bi­li­té exem­plaire. Ce n’est pas le cas, loin de là !!!

  10. lorsque le sage montre la Lune,
    les imbé­ciles regardent le doigt
    Les imbé­ciles voients ce que les autres, tous les autres (les deux bouts de la chaînes) ont et pas eux ??? Ceux qui triment pour les deux bouts de la chaînes et qui en fin de compte se font avoir ??? Sont ils si imbé­ciles que celà ????

  11. A oui, par­lons des imbé­ciles. Il y eut une sor­tie d’é­cole pour mon fils dont j’au­rais aimé faire par­tie (je prends tou­jours un jour de congé pour une sor­tie d’é­cole de mes enfant). J’en fais part au maître de mon fils qui me parle de tirage au sort car, « com­pre­nez vous bien, celà ne serait pas juste par rap­port aux autres, bla bla bla, bla bla bli ». En défi­ni­tive le tirage au sort s’est bien fait mais au pro­fit de qui ? D’une maman qui est de toutes les sor­ties sco­laires, y com­pris celles payées par l’ad­mi­nis­tra­tion ???? De quelle façon s’est fait le tirage au sort ???? Peut importe ! Le doigt m’a en effet été ten­du et, effec­ti­ve­ment, je n’ai vu que lui. Et bien, dans tous les domaines celà paraît être la même chose. Et ce sont tou­jours les mêmes qui prennent les autres pour des imbé­ciles.

  12. « Mon­trez moi les grilles de salaires des fonc­tion­naires des bas éche­lons, notam­ment des che­mi­nots, par rap­port aux rou­tiers, mon­trez moi les incon­vé­nients des fonc­tion­naires par rap­port aux avan­tages de ceux qui tra­vaillent dans le pri­vé ??? […] »

    Non mais attend, me dit pas que … on t’a pas dit ???

    D’une part, dans la vraie réa­li­té de la vraie vie (pas celle des gol­dens para­chutes et des fucking hel­lo mais celle de la vraie france des vrais valeurs des vrais gens des vraies réa­li­tés) on est tous diri­gé par une coa­li­tion alquaï­do-com­mu­no-cryp­to-maco­nique.

    D’autre part, comme rien n’est public en matière de rému­né­ra­tion de la fonc­tion publique, j’ai la joie de t’ap­prendre que ton dépu­té gagne plus que les pédé­gés de Total, Car­re­four et Ikea réunis et ce sur TES impôts que tu paies toi même. Ça explique pour­quoi la France des fausses valeurs et des méchants, celle qui se com­plait dans la médio­cri­té du fonc­tion­na­riat, s’ac­croche à ses sta­tuts telles une ber­naïllque à son … rocher (comme à mona­co, ouais).

  13. Le 19 mai 2007 fan­fan a par­lé d’un tirage au sort qui a dési­gné une maman qui est de toutes les sor­ties. Bizarre non. Je viens d’ap­prendre que cette maman est une grande amie à Sar­ko­si, à tel point que son fils en est le filleul. Si c’est vrai (encore faut il que je le véri­fie) le tirage au sort paraît gran­de­ment sus­pect et la fameuse jus­tice. C’est vrai que l’im­bé­cile ne voit que le doigt. Un jour cepen­dant, il regarde plus loin.…

  14. Bon­jours à tous !
    Savez-vous quels sont les avan­tages et les incon­ve­nients de la fra­ter­ni­té ?
    C’est assez urgent svp !
    Mer­ci a tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.