Sos enfance partagée

Il y a main­te­nant près d’un an, je fai­sais part ici de la dan­ge­ro­si­té d’une asso­cia­tion aux posi­tions archaïques et agres­sives lors de sépa­ra­tions fami­liales.

Depuis, leur atti­tude n’a pas évo­lué dans un sens appré­ciable, comme en témoigne notam­ment les mul­tiples com­men­taires sur ce billet datant d’un an. Aus­si, avec plu­sieurs autres per­sonnes dont les posi­tions étaient proches de la mienne, nous avons déci­dé de mon­ter un col­lec­tif.

Le col­lec­tif se nomme donc sos enfance par­ta­gée, et son site inter­net http://sos-enfance-partagee.org com­mence dou­ce­ment à prendre forme. L’une de nos pre­mières reven­di­ca­tion concerne la garde alter­née, et le flou qui entoure la pre­mière loi à ce sujet. Si dans l’ab­so­lu nous ne sommes pas contre la garde alter­née, le manque de rigueur de cette loi nous alerte, car elle est déjà la rai­son de souf­france de nom­breux enfants, qui subissent ce choix sou­vent peu rai­son­né.

Si cette cause vous inté­resse, vous inter­pelle, n’hé­si­tez pas à vous joindre à nous pour favo­ri­ser une jus­tice res­pec­tueuse des enfants, les pre­miers à souf­frir de déci­sions qui les concernent au quo­ti­dien.