Non au viol de la démocratie

Alors que dou­ce­ment on prend pour le peuple des déci­sions qu’il aurait contes­té en temps nor­mal, nous nous tai­sons, en accep­tant le choix des urnes que nous avons fait col­lec­ti­ve­ment (du moins c’est le prin­cipe d’une démo­cra­tie).

Mais voi­là, notre cher gou­ver­ne­ment, non content de décré­ter que dor­mir dehors sera pas­sible de pri­son, vient de nous for­cer la main en adop­tant la révi­sion de la Consti­tu­tion préa­lable à la rati­fi­ca­tion du trai­té euro­péen de Lis­bonne. Puisque le peuple ne veut pas d’une Europe éco­no­mique écra­sant le citoyen, alors impo­sons-la lui !

nous voulons un référendum

Je vous conseille de pas­ser par le blog d’O­li­vier Bon­net, Plume de presse, où vous trou­ve­rez un billet très inté­res­sant sur la ques­tion ain­si que de nom­breux autres. Et bien sûr, pen­sez à signer la péti­tion :