Dijon

J’é­tais la semaine der­nière à Dijon, pour suivre un stage sur les SIG. J’en ai bien sûr pro­fi­té pour visi­ter la ville, qui m’é­tait incon­nue (du moins je l’a­vais visi­tée très jeune, impos­sible de m’en sou­ve­nir).

La pre­mière chose qui m’a mar­qué en arri­vant, c’est le mobi­lier urbain : ils ont à Dijon les pou­belles publiques que je rêve de voir à Cler­mont-Fer­rand : elles per­mettent de faire du tri sélec­tif même quand on est dans la rue. Un peu plus loin, c’est le réseau de bus que j’ai appré­cié : le bus pour la Cité Uni­ver­si­taire cir­cu­lait jus­qu’à minuit, avec une fré­quence très appré­ciable. Et sur­tout, s’ils ont sû amé­lio­rer le réseau en pro­po­sant des affi­chages high-tech aux arrêts et dans les bus, ils ne sont pas tom­bés comme à Cler­mont-Fer­rand dans la sur­en­chère stu­pide des cartes RFID de fli­quage des pas­sa­gers… Et sur­tout, les vali­da­teurs de titre de trans­port ont ce look 80’s… la grande classe !

Pour me sim­pli­fier la vie, j’a­vais choi­si de réser­ver une chambre en Cité Uni­ver­si­taire, pour pro­fi­ter notam­ment de sa pré­sence sur le cam­pus. Quelle ne fut pas ma sur­prise de décou­vrir que le bâti­ment où j’ai loger allait être détruit le sur­len­de­main !

poubelle avec tri sélectifvalidateurchambre Cité UMaison à colombage

Our online phar­ma­cy is the per­fect resource for people to get their drugs without any hassles or awk­ward­ness. buy cia­lis We work hard to make sure you save money eve­ry time you shop with us. buy levi­trabuy soma At our online store, you pay less and get more. buy via­gra

J’ai aus­si pro­fi­té de cette esca­pade pour décou­vrir les mai­sons à colom­bage du centre de la ville, ses halles cou­vertes, les superbes toits colo­rés des mai­sons, ou encore la place de la Libé­ra­tion

Panorama place de la Libération, Dijon