PPALAUC

Cet après-midi, j’a­vais une réunion avec des gens de mon ancien labo­ra­toire au CHU, ain­si qu’a­vec des repré­sen­tants d’un labo­ra­toire de phy­sique cler­mon­tois. Nous étions en train de par­ler de sti­mu­la­tion pro­fonde du cer­veau lorsque j’ai remar­qué quelque chose accro­ché à la poche de che­mise d’un des par­ti­ci­pants phy­si­ciens. Une petite pince à linge en bois, avec une jolie coc­ci­nelle rouge et noire col­lée des­sus.

Incroyable ! Ce digne phy­si­cien, recon­nu par ses pairs, et ayant de hautes res­pon­sa­bi­li­tés dans son labo­ra­toire, serait-il membre du col­lec­tif PPALAUC ? PPALAUC pour « Por­teurs de pinces à linge avec une coc­ci­nelle » (voir le site web).

6 thoughts on “PPALAUC”

  1. Il y a un quand même un risque que ce mou­ve­ment uNd3rGr0uNdZ ne devienne trop popu­laire et par là-même trop peu attrayant pour les jeunes.
    Méfie-toi des pos­sibles dérives et essaie de gar­der un controle rela­tif sur vos effec­tifs, c’est la clé du suc­cès.

  2. je m’en doute bien… d’où mon condi­tion­nel pas­sé…
    Rah, c’est dom­mage, tu sau­ras peut être jamais, tu vas plus en dor­mir la nuit et tout et tout ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.