Nijinski

Hasard, aléatoire, chaos et entropie : désordre salutaire

Depuis quatre ans que je par­ti­cipe à Uto­pie Sonore, j’ap­prends peu à peu à mieux connaître les ini­tia­teurs et ini­tia­trices Nantais·e·s. Par­mi eux, Fred et Anaïs sont des bidouilleurs de son et d’i­dées, qui n’hé­sitent pas à dis­cu­ter de chaos et d’en­tro­pie vers 3 heures du matin, quand tout le monde part se cou­cher.

Alors quand ils m’ont pro­po­sé de se joindre à leurs échanges face au micro, j’ai cou­ru. Anaïs tenait l’en­re­gis­treur, et avec Fred on s’est lan­cé dans ce doux jeu qui consiste à sau­ter d’un concept scien­ti­fique à l’autre, pour construire une his­toire qui tra­verse mathé­ma­tiques, infor­ma­tique, phy­sique… Et puis Emma a pro­po­sé une tex­ture sonore riche, qui évoque ces ques­tions qui ont croi­sé notre dis­cus­sion. Anaïs et Iris ont tor­tu­ré, assem­blé, cou­su ces bouts de dis­cus­sion pour en faire un son, dif­fu­sé pen­dant RUSE48.

Dans Désordre salu­taire, on parle de géné­ra­teurs aléa­toires, de lan­cés de dé, d’ailes de papillons, de gaz qui se mélangent, et de frac­tales de Man­del­brot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.