Radiocratie, une webradio pour les contrôler toutes

Il y a peu, je par­ta­geais ici la créa­tion d’un col­lec­tif de créa­tion sonore, le cri de la girafe. Un nou­veau pro­jet pour pour­suivre l’a­ven­ture du son après avoir bibe­ron­né 8 années à Radio Cam­pus. Seule­ment, il res­tait une dimen­sion à pour­suivre : le direct, et la pro­gram­ma­tion. Avec Théo et Fifie, on a donc com­men­cé à tra­vaillé voi­là plus de six mois à la créa­tion d’une webra­dio. J’a­vais d’ailleurs écrit il y a quelques mois com­ment on pou­vait faci­le­ment démar­rer une telle webra­dio. Et après quelques mois de rodage, c’est le moment de la par­ta­ger avec tous ! Vous allez voir, je suis sûr que vous y trou­ve­rez du son que vous aimez.

Voi­ci la note d’in­ten­tion pré­sen­tée sur le site inter­net :

La pro­gram­ma­tion musi­cale de Radio­cra­tie se veut à l’i­mage de ce que nous écou­tons : entre les dou­ceurs des titres qui ne peuvent pas être oubliés, les pièces posées là pour sur­prendre, et les sons qui dérangent…

Sauf émis­sion spé­ciale, la jour­née sur Radio­cra­tie com­mence à 8h, par une pro­gram­ma­tion musi­cale que même Claire et Syl­vain Blan­chard appré­cient. À 18h, Claire et Syl­vain se pré­parent pour une petite soi­rée fes­tive. Au pro­gramme : de la musique pour les mettre en transe ! Mais pas­sé 2h du mat”, chut, Claire et Syl­vain dorment. Ne leur par­lez pas de ce qui passe sur Radio­cra­tie !

Les sons ne sont pas choi­sis en fonc­tion de leur style musi­cal, mais plu­tôt par éner­gie : tran­quille, nor­mal, éner­vé… Sauf si on s’est lour­de­ment trom­pées, les oreilles de Claire et Syl­vain Blan­chard naviguent au fil de nos humeurs, pro­gres­si­ve­ment entre toutes les ambiances du spectre.

Ren­dez-vous sur radiocratie.com pour en écou­ter plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.