Machines à voter

Pour quelques jours en visite chez mes parents à Nantes, j’en ai pro­fi­té pour faire un petit tour à la Facul­té des Sciences de Nantes, l’u­ni­ver­si­té de ma jeu­nesse scien­ti­fique (si si, je suis un peu un vieux). Manque de chance, je suis tom­bé en pleine période de vacances, et beau­coup de gens que je sou­hai­tais voir n’é­taient pas là. J’ai tout de même réus­si à voir Chan­tal Engue­hard, une ensei­gnant-cher­cheur en infor­ma­tique avec qui j’a­vais tra­vaillé il y a quelques années au site inter­net du labo­ra­toire.

Depuis quelques temps, Chan­tal com­mu­nique avec suc­cès pour dénon­cer l’u­ti­li­sa­tion des machines à voter. Peut-être n’en avez-vous pas enten­du par­ler, mais cette élec­tion pré­si­den­tielle de 2007 ver­ra l’ap­pa­ri­tion mas­sive de ces machines à voter, qui risque d’être obli­ga­toire pour près de 2 mil­lions d’é­lec­teurs. L’i­dée est de sup­pri­mer le sup­port papier et d’au­to­ma­ti­ser le dépouille­ment, entre autres. Seule­ment voi­là, si cette idée est inté­res­sante, c’est un véri­table dan­ger : pour qui connaît un peu le fonc­tion­ne­ment des ordi­na­teurs, il est évident que cette solu­tion n’est pas fiable et apporte de nom­breux risques de fraude, n’as­su­rant aucune fia­bi­li­té et empê­chant par exemple la véri­fi­ca­tion a pos­te­rio­ri.

De nom­breux citoyens ont donc com­men­cé depuis près d’un an à aler­ter l’o­pi­nion publique, s’ap­puyant sur des publi­ca­tions scien­ti­fiques qui démontrent les risques de ces machines à voter… Je vous invite donc à visi­ter le site du col­lec­tif qui regroupe les éner­gies autour de cette ques­tion :

N’ou­bliez pas de signer la péti­tion!!!

9 thoughts on “Machines à voter”

  1. Mouarf

    Une péti­tion élec­tro­nique contre le vote élec­tro­nique… Ça fais pas très cré­dible. En même temps la signa­ture de la péti­tion est pas [sup­po­sée] ano­nyme, les morts votent [tou­jours?] ano­ny­me­ment aux scru­tins, etc…

    Je reste dubi­ta­tif …

  2. Tiens zut, mon mes­sage n’a pas l’air d’être pas­sé …

    Je me per­mets donc de le repos­ter : l’u­ni­ver­si­té de Nantes a tes­té pour la deuxieme fois cette année (enfin je crois que c’é­tait la deuxieme fois) le vote élec­tro­nique lors des élec­tions étu­diantes. C’é­tait assez foi­reux (de mon expé­rience per­son­nelle) notam­ment en ce qui concerne la confir­ma­tion du vote (lors­qu’on cli­quait sur une liste, ca vali­dait en meme temps donc impos­sible de cor­ri­ger le tir …).

    A prio­ri, je ne vois pas de tra­vaux de Chan­tal Engue­hard sur cette expé­rience. Je suis tota­le­ment aveugle ou elle ne s’est pas pen­ché sur ces vota­tions ?

  3. Effec­ti­ve­ment, il n’est pas impos­sible qu’elle ne se soit pas pen­chée des­sus… Elle est assez active au niveau natio­nal, mais je ne sais pas ce qu’elle fait pour l’u­ni­ver­si­té de Nantes et si elle en a le temps…

    ps : oui, j’ai cafouillé avec les com­men­taires fil­tré durant la semaine der­nière…

  4. Dimanche midi, j’ai vu un repor­tage sur Canal+ qui par­lait de ces machines à voter.
    Les jour­na­listes sont allés à la Fac des sciences de Nantes.
    Du coup, ils ont fait un plan de l’en­trée de la Fac…J’ai ver­sé une petite larme de nos­tal­gie. Ensuite,on a eu le droit à une inter­view de Chan­tal Engue­hard…
    Mal­heu­reu­se­ment, je n’ai pas pu etre atten­tif à ce qu’elle disait, j’é­tais encore sous le coup de l’é­mo­tion de revoir cette bonne vieille fac…

  5. Et oui, toi aus­si t’es un vieux nos­tal­gique comme moi main­te­nant… Rah, que de sou­ve­nirs… ;)

  6. Effec­ti­ve­ment, j’ai désac­ti­vé les rétro­liens car je n’ar­ri­vais pas à maî­tri­ser le spam…

  7. Et ses résul­tats semblent confir­mer les craintes que l’on peut avoir. En espé­rant que ça fasse réflé­chir les gens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.