Peut-on encore se rendre sereinement aux États-Unis ?

Il sem­ble­rait que non. Le flou artis­tique qui règne au sujet des don­nées per­son­nelles trans­mises aux auto­ri­tés éta­su­niennes est, quelques mois après l’o­bli­ga­tion de dis­po­ser d’un pas­se­port bio­mé­trique, une nou­velle atteinte à la vie pri­vée et une entrave à la liber­té indi­vi­duelle :

Pen­dant ce temps, le fameux pas­se­port bio­mé­trique s’illustre déjà par son manque de fia­bi­li­té :

Et quand bien même serait-il fiable, quid des bases de don­nées ?

ps : oui, c’est cer­tai­ne­ment parce que j’ai été contraint d’ac­cep­ter une carte à puce pour mon abon­ne­ment men­suel de trans­port en com­mun que je l’ai mau­vaise… Jus­qu’où ira-t-on pour plus de « sécu­ri­té » et « confort de vie » ?

2 thoughts on “Peut-on encore se rendre sereinement aux États-Unis ?”

  1. En même temps lapi­nou, pour­quoi vou­loir aller aux États-Unis quand le Cana­da t’ac­cueille­rait cha­leu­reu­se­ment ? Hein, genre à Mont­réal, cette ville aux mille attrac­tions pal­pi­tantes, coeur de la culture fran­co­phone en Amé­rique du Nord, terre de contrastes, mer­veille archi­tec­tu­rale, j’en passe et des meilleures.
    Voi­là, c’est mer­veilleux, pour tes pro­chaines vacances tu sais où aller !

  2. Et on n’a pas besoin de vendre son âme à la CIA quand on va au Cana­da ?
    Ah, ça devient inté­res­sant, comme des­ti­na­tion :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.