Electrosound

Dans le cadre de la fête de la science, la média­thèque Hugo Pratt de Cour­non d’Au­vergne accueille l’ex­plo­si­tion Elec­tro­sound. C’est jus­qu’au 2 novembre 2019, foncez‑y !

Très bien pen­sée, inter­ac­tive, l’ex­plo­si­tion est com­po­sée de plus d’une dizaine de modules, cha­cun d’eux per­met­tant de com­prendre un aspect du son, avec une dimen­sion très orien­tée musique. Les infor­ma­tions com­plé­men­taires sont mises en avant par un gra­phisme dyna­mique, qui perd par­fois un peu l’œil, mais offre un ensemble visuel très atti­rant.

On y trouve par exemple une sta­tion de mixage, com­po­sée d’un logi­ciel mul­ti­plistes (rea­per) accom­pa­gnée d’un contrô­leur (Korg nano­KON­TROL Stu­dio). Cha­cune des huit pistes cor­res­pond à un élé­ment du groupe de musique, ou est une piste d’ef­fets. On se retrouve alors en contexte pour contrô­ler le niveau de cha­cune des pistes, à la manière d’un tech­ni­cien son lors d’un concert.

Décou­vrir le mix de concert avec un contrô­leur 8 tranches.

On trouve aus­si des modules orien­tés vers la décou­verte du son en géné­ral, avec une borne d’é­coute agré­men­tée d’un écran, pour mettre en évi­dence des phé­no­mènes amu­sants. Il pro­pose notam­ment à l’é­coute l’ex­pé­rience bien connue de son binau­ral avec le salon de coif­fure vir­tuel.

Un module pro­po­sant quelques phé­no­mènes et illu­sions sonores : l’effet Dop­pler, le para­doxe de She­pard, l’effet McGurk, …

Un peu plus loin, on trouve un module quizz, qui per­met d’é­cou­ter trois ver­sions d’un même mor­ceau, plus ou moins gros­siè­re­ment enco­dé en mp3. Et il faut le dire, vrai­ment dur de déce­ler la dif­fé­rence à l’é­coute rapide entre mp3 128, mp3 192 et wav non com­pres­sé !

« The­re’s A Word » de Neil Young, pro­po­sé pour le quizz à la com­pres­sion mp3.