Utopie sonore 2017 (photo Clémence Fermé)

Utopie Sonore 2017

L’an­née der­nière, on vivait pour la pre­mière fois l’uto­pie sonore : une paren­thèse dans l’é­té, pour vivre à cent le son. De superbes ren­contres, pro­lon­gées tout au long de l’an­née à SONOR#9, à Lon­gueur d’ondes, au Forum ouvert de l’éducation aux médias, ou au hasard des routes d’Au­vergne et d’ailleurs…

Avec Théo et Noé­mie, on en par­lait depuis des mois : l’é­di­tion 2017 d’Uto­pie Sonore, on en serait, on ferait la route ensemble, et cette année serait aus­si géniale que l’an­née pré­cé­dente. Vous savez quoi ? Bah ça s’est pas­sé exac­te­ment comme ça !

Ça a bien sûr com­men­cé par des retrou­vailles entre Théo et la cuve qui l’an­née der­nière avait été le sup­port de notre ate­lier, et dont les enre­gis­tre­ments ont ali­men­té toutes les créa­tions de Théo pen­dant une année. Je ne pou­vais pas man­quer de faire une inter­view croi­sée entre les deux com­pères :

Cette année, l’é­quipe orga­ni­sa­trice de l’é­vé­ne­ment a mis les petits plats dans les grands, en pour­sui­vant tout le meilleur de l’an­née der­nière, et en l’en­ri­chis­sant de nou­velles idées, de nou­velles ins­tal­la­tions et dis­po­si­tifs. Cette année, il y avait par exemple de la bonne bière locale, il y avait une somp­tueuse ambiance lumi­neuse, des tentes en dôme sont venues com­plé­ter les espaces exis­tants, l’é­vé­ne­ment a duré un jour de plus. On a pu en pro­fi­ter à fond, et notam­ment de la biblio­thèque éphé­mère par­ta­gée, où cha­cun était invi­té à ame­ner ses livres sur le son, la poli­tique et la poé­sie…

le très bel éclairage de la courLa bibliothèque éphémère

Cette année encore, les jour­nées ont été ponc­tuées d’a­te­liers, très riches en échanges, de per­for­mances et ins­tal­la­tions abso­lu­ment géniales, des dis­cus­sions pas­sion­nantes, des repas végé­ta­riens suc­cu­lents… Les orga­ni­sa­teurs ont com­men­cé à com­pi­ler sur le site de l’é­vé­ne­ment les res­ti­tu­tions, audio et pho­tos. Allez y jeter une oreille et un œil, vous pour­rez res­sen­tir un peu de la belle éner­gie qui s’y est déve­lop­pée.

Comme l’an­née der­nière, cet inter­lude à par­ta­ger quatre jours avec plein de gens, dans une belle éner­gie posi­tive, d’en­traide, d’ap­pren­tis­sage mutuel et de créa­tions col­lec­tives, cet inter­lude a regon­flé mes bat­te­ries à bloc. Prêt pour une nou­velle année !

Dans les jours qui viennent, je conti­nue­rai à racon­ter ici quelques moments forts qui m’ont mar­qué :

La tour des Aulnays

Mer­ci aux Uto­pien-ne‑s pour les superbes pho­tos par­ta­gées, que j’ai repris pour illus­trer cet article…

2 thoughts on “Utopie Sonore 2017”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.