Le 92e RI

J’ha­bite à Cler­mont-Fer­rand, près d’un gros bâti­ment un peu étrange, pas loin de la cité admi­nis­tra­tive. Pen­dant quelques temps à mon arri­vée je m’é­tais deman­dé ce que c’é­tait, jus­qu’à ce que j’ap­prenne qu’il s’a­gis­sait du 92e Régi­ment d’In­fan­te­rie, sur­nom­mé le gau­lois.

Jus­qu’i­ci je n’a­vais pas eu à en subir un quel­conque désa­gré­ment, excep­té les trains bon­dés de mili­taires à grande gueule lors des grands weeks-ends. Oh bien sûr, on assiste à leurs entrai­ne­ments moto­ri­sés dans les envi­rons de Cler­mont-Fer­rand, à leurs foo­tings mati­naux avec 30 kg sur le dos, à leurs virées noc­turnes en trou­peau dans les rues de la ville. Mais rien de bien méchant, pour peu qu’on accepte de cotoyer des machines à tuer en liber­té sous pré­texte qu’ils sont là pour nous défendre.

C’est donc plein d’une indif­fé­rence géné­rale un peu amu­sée que j’ai appris que ce week-end se derou­le­raient les Portes Ouvertes 92e Régi­ment d’In­fan­te­rie. J’au­rais mieux fait de ran­ger mon sou­rire naïf, car non contents d’a­voir inon­dé les murs de la cités par des affiches 4x3 et nos boites aux lettres de publi­ci­tés kaki beige et mar­ron à leur effi­gie, ils ont tapé fort : nous avons eu le droit tout le week-end à une ambiance sonore que j’a­vais espé­ré ne jamais entendre…

Ils ont pas­sé leurs portes ouvertes à tirer des raf­fales de mitraillettes, à faire explo­ser des trucs et se tirer des­sus. Bref, notre douce cité pré­ten­du­ment civi­li­sée a eu la joie d’as­sis­ter, l’o­reille broyée, à une démons­tra­tion de c’est nous qu’on est les plus forts et qu’on tire en l’air.

J’en­vie ma voi­sine qui ne met pas son sono­tone : elle a échap­pé à cette conne­rie.

J’ai réus­si à l’aide de mon player ogg à cap­tu­rer quelques unes de leurs per­for­mances. L’en­re­gis­tre­ment au for­mat ogg est ici

99 thoughts on “Le 92e RI”

  1. tou­jours le meme gau­lois dit :
    2 mai 2008 à 20:35
    « c’est ce qu’on appelle la disua­sion peut etre pas civi­li­sé mais au moins ca marche t’hesite a taper sur ton voi­sin si tu sasi qu’il peux t’eclater la gueule aus­si et on four­nie pas les pays a risque ( ser­bie and co ) on est ni ame­ri­cain ni russe »

    La vio­lence appelle la vio­lence. Et la guerre appelle la vio­lence aus­si. Durant les années qui suivent la guerre, il y a une aug­men­ta­tion de la vio­lence dans les pays qui y ont par­ti­ci­pé. Du coup for­cé­ment, si on part de ce prin­cipe on n’ar­rê­te­ra jamais de se battre et on ne cher­che­ra jamais d’autres solu­tions… et c’est bien dom­mage.

    Il y un autre truc que l’on appelle l’ef­fet d’arme. En faite, la simple vue d’une arme, déclenche l’a­gres­si­vi­té. Il y a eu plein d’é­tudes sur ce sujet, il suf­fit de les cher­cher sur le net (les pre­mières ont été faite par Ber­ko­witz et Lepage).
    Du coup quand les mili­taires vont répandre joie, bon­heur et amour dans les pays, et pro­té­ger les faibles et les mal­heu­reux contre les gros méchants, et bien ils amènent aus­si leurs armes. Ce qui déclenche encore plus l’a­gres­si­vi­té de vos « enne­mis ». Encore une preuve que ce n’est pas en deve­nant mili­taire et en par­tant faire la guerre, que nous arri­ve­rons à une cer­taine « paix », ou tout du moins une cer­taine « pai­si­bi­li­té » qui aide­rait à régler les pro­blèmes, autre­ment qu’en se pro­me­nant avec des armes (et en les uti­li­sant si l’oc­ca­sion se pré­sente).

    julien du 92 dit :
    12 mai 2008 à 15:06
    « nous on exe­cute les ordres de nos super­ieurs ! »

    C’est bien ça le pire !

    PEROT dit :
    5 jan­vier 2010 à 7:23
    « Les etres humains aiment faire la guerre. Les enfants dans tous les pays du monde jouent à la guerre. C’est désas­treux et déso­lant, mais c’est dans la nature humaine. »

    PEROT dit :
    8 jan­vier 2010 à 7:17
    « Je suis déso­ler mais dire que la vio­lence est lier à l’éducation, c’est com­ple­te­ment faux. Il n’y a qu’a regar­der le com­por­te­ment des gamins dans n’importe quelle école mater­nelle, et on peut voir qu’il ya des domi­nants et des domi­nés, des fort et des faibles, des gen­til et des mechants. »

    Si les enfants jouent à la guerre, c’est parce que on le leur apprend.
    Par exemple, Ban­du­ra a fait une étude à ce sujet. Il a réuni des enfants, et leur a mon­tré un film ou un adulte adop­tait une série de com­por­te­ments et de paroles agres­sifs (comme tout ce que l’on peut voir par­tout aujourd’­hui), envers des jouets.
    Le film avait 3 fins dif­fé­rentes : soit l’a­dulte était récom­pen­sé, soit l’a­dulte était puni, soit il n’é­tait ni puni ni récom­pen­sé.
    Et bien lors­qu’il a été récom­pen­sé, ou lors­qu’il n’a été ni puni ni récom­pen­sé, les enfants deviennent beau­coup plus agres­sifs suite à la vision du film. Donc il suf­fit de retrans­crire ça dans la vie de tout les jours, et on com­prend tout de suite mieux, que ce n’est pas for­cé­ment dans la nature humaine.

  2. Je n’ai pas besoin de me rac­cro­cher à des d’é­tudes ou des expe­rience faite sur des gamins pour connaitre le com­por­te­ment de enfants et des moins jeunes. J’ai cin­quante ans, j’ai élé­vé deux enfants et j’ai une grande famille. j’ai enca­dré des jeunes pen­dant plus de trente ans et j’ai suf­fi­sam­ment d’ex­pe­rience et de vécu pour me faire mon opi­nion.
    J’ai vu évo­luer ce monde et si beau­coup de choses et d’i­dées ont chan­gés, la nature humaine elle reste la même.Pour ma part, je ne connais aucun parent nor­maux qui apprennent à leurs enfants à jouer à la guerre. J’i­ma­gine la scéne :  » les enfants aujourd »hui on va apprendre l’embuscade » C’est pas trés futé de pen­ser une chose pareille. Par contre, si on apprend pas aux gamins à jouer à la guerre, on les combles de biens mate­riels divers et variés les fai­sant ren­trer de plein pied dans la socie­té de consom­ma­tion. Ils ont tous ce qui veulent quand ils le veulent. Le jour ou ils ont plus,ou on leurs donnent plus, ils ne trouvent pas sa nor­mal. Frus­tra­tion puis com­por­te­ment vio­lant.
    Rien que cette semaine, il ya eu deux ou trois mort dans nos éta­blis­se­ments sco­laires en France pour des conne­rie.
    Je pense que les parents de ses gosse avait du leur dire d’a­me­ner des cou­teaux à l’é­cole, et de s’en ser­vir si ils etaient contra­rier.
    Moi quand j’é­tais gamin, on avait pas le droit de jouer à la guerre dans la cour de récréa­tion. Si on le fai­sait, on était punis et s’en pre­nait une arri­vé à la mai­son.
    C’est curieux mais dans les années soixante, il me semble qu’il y avait moins de meurtre dans les écoles.
    Je ne sais pas si la vue d’une arme déclanche l’a­gres­si­vi­té, mais je sais par expe­rience qu’elle peut déclen­cher la peur. Ce qui peut arre­ter la vio­lence, c’est la peur de mou­rir.
    J’ai désar­mor­cé des situa­tions de crise en afrique et dans les bal­kans en etant déter­mi­né
    et à chaque fois, tous ce ter­mine bien si on laisse entre­voir à la par­tie adver­saire, une autre solu­tion de sor­tie de crise, si pos­sible en fai­sant en sorte qu’elle ne soit pas humi­lier.
    Enfin, durant la guerre froide, c’est bien la peur de l’arme nuclaire qui a empé­ché les troupes du pacte de var­so­vies de déclen­cher la troi­sième guerre mon­diale. Et sa ce n’est pas des expé­riences, c’est de l’his­toire.
    Cor­dia­le­ment

  3. Je vou­drais encore rajou­ter ceci. On sait que notre pla­néte est en sur­sis. Tous le monde en parle. La pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment et le dével­lop­pe­ment durable sont aux coeur de notre actua­li­té mon­diale. Il y a un grand ras­sem­ble­ment de tous nos chefs d’é­tats récem­ment dans une grande ville euro­pénne pour trou­ver des solu­tions de sur­vie, d’i­ma­gi­ner de nou­velle façon de vivre et pour limi­ter entre autre, les effets cli­ma­tiques !
    Tous ça pour rien par­ceque per­sonne n’est par­ve­nue à s’en­tendre afin de pre­ser­ver les petits inter­ets de cer­tains. Voi­la la nature humaine!!!! Et déso­lé, il n’y avait pas de mili­taire sur ce coups la !!!On est pas res­pon­sable de tous les maux de la pla­néte non plus !
    Par contre, quand il y a des gen­darmes sur le bord des route (tiens revoi­la des mili­taires), les auto­mo­bistes lévent le pied et il y a moins d’ac­ci­dent Vrai­ment vrai­ment curieux la nature humaine.
    Cor­dia­le­ment

  4. S. dit :
    Par exemple, Ban­du­ra a fait une étude à ce sujet. Il a réuni des enfants, et leur a mon­tré un film ou un adulte adop­tait une série de com­por­te­ments et de paroles agres­sifs (comme tout ce que l’on peut voir par­tout aujourd’hui), envers des jouets.

    Ban­du­ra je ne connais pas cet homme la, mais je pre­sume qu’il est psy­cho­logue ou psy­chiatre. Voi­la des sien­ti­fiques fiables dont les études sont sans failles.
    Encore cette semaine un homme a été tué par un malade men­tal, qui a com­mit son crime sur le lieu même ou il avait com­mit le pre­mier.
    Pou­tant, des psy­chiatres avaient jugé qu’il était gué­ri et qu’il pou­vait rejoindre ses sem­blables dans la socié­té.
    Dom­mage pour le viel homme qui est mort suite aux études et aux conclu­sion de ses hommes la!!!!

    S. dit :
    Et bien lorsqu’il a été récom­pen­sé, ou lorsqu’il n’a été ni puni ni récom­pen­sé, les enfants deviennent beau­coup plus agres­sifs suite à la vision du film.

    Ben voi­la quand même une conclu­sion logique vous ne trou­vez pas ?
    La peur de la puni­tion calmes les enfants et sont beau­coup moins agres­sifs suite à la vision du film. Curieux la nature humaine.
    Mer­ci d” appor­ter de l’eau à mon mou­lin. Fina­le­ment ce psy­chiatre la est moins mau­vais que les autres.

    S. dit
    « nous on exe­cute les ordres de nos super­ieurs ! »
    C’est bien ça le pire

    Ben oui, nous, mili­taires de pays démo­cra­tiques, on donne des ordres et on en reçois.
    Il faut savoir que l’on est péna­le­ment res­pon­sable de nos actes même en ser­vice et que le régle­ment de disc­pline géné­rale pré­cise que l’on doit refu­ser d’exe­cu­ter un ordre si il n’est pas légal, si il va en l’en­contre du régle­ment ou du droit des conflits armées (conven­tion de Geneve). Sinon on va en taule comme les autres citoyens.

    Enfin la guerre encore et tou­jours. Ce sont bien des actes guer­riers qui ont per­mis de detruire la bar­ba­rie du régime nazi.
    La science a ses ver­tues, mais il fau­drait aus­si étu­dier l’his­toire.
    Cor­dia­le­ment

  5. Per­ot> J’ai appré­cié vos der­niers mes­sages. Ça ne m’a pas fait chan­gé mon avis sur l’om­ni-pré­sence des forces de l’ordre de notre socié­té. Mais vous expo­sez vos pro­pos avec cohé­rence, et ne fer­mez pas la dis­cus­sion. C’est tout ce que je vou­lais ajou­ter pour l’ins­tant :-)

  6. Mer­ci pour votre tolé­rence et votre ouver­ture d’es­prit.
    Croyez moi, j’aime mes enfants plus que tous et j’ai­me­rai les voir vivre dans un monde sans guerre, sans vio­lence et pour­quoi pas sans uni­formes. Je ne renie pas ma car­riére et je ne regrette pas toute ses années pas­sé sous les dra­peaux, mais je ne suis pas un fou de guerre et je ne me consi­dére pas comme un tueur ou un homme dan­ge­reux pour mes sem­blables. C’est pour­quoi je réagis sur ce blog.
    Cor­dia­le­ment

  7. PS
    Je vou­drais rajou­ter que j’ai connu au sein de l’ins­ti­tu­tion mili­taire de vrais qua­li­tés humaines comme la cam­ma­ra­de­rie, l’en­traide entre frére d’arme sans pré­ju­gé de race ou de reli­gion ; la soli­da­ri­té et le géné­ro­si­té, le dévoue­ment sans cal­cul ni inter­et.
    Pour finir, je racon­te­rai cette der­niere anec­dote. 1999 à été mar­qué par deux catas­trophes. La tem­pete et l’é­chouage de l’E­RI­CA sur les cote bre­tonne. Dans ses deux cas, les Gau­lois du 92 ont été soli­ci­tés pour aider les popu­la­tions. Dans le cas de l’E­RI­CA, tant qu’il y avait des medias pour fil­mer les plages bre­tonnes, il n’a pas man­qué de volon­taires civils. Mais aprés quelque temps, et sur­tout lorsque les infos ont annon­cé que peut être tous ce pétrole etait can­cé­ri­géne, il ne res­té plus que les mili­taires pour net­toyer les plages par­ceque l’on en avait reçu l’ordres. A l’é­té 2000, les vacan­ciers ont pus pro­fi­ter des cotes bre­tonnes. Les Gau­lois n’on pas été remer­cier pour ça et c’est nor­mal. Cela fait aus­si par­tie de notre job, on est aus­si payé pour ça. On a même étaient fier de la faire. Je ne parle pas de mes autres cama­rades de divers régi­ments qui ont aidé les popu­la­tions lors des innon­da­tions du midi de la France et ceux qui aide en ce moment même ceux qui sont blo­qué par la neige.

  8. S. dit
    Du coup quand les mili­taires vont répandre joie, bon­heur et amour dans les pays, et pro­té­ger les faibles et les mal­heu­reux contre les gros méchants, et bien ils amènent aus­si leurs armes. Ce qui déclenche encore plus l’agressivité de vos « enne­mis ». Encore une preuve que ce n’est pas en deve­nant mili­taire et en par­tant faire la guerre, que nous arri­ve­rons à une cer­taine « paix », ou tout du moins une cer­taine « pai­si­bi­li­té » qui aide­rait à régler les pro­blèmes, autre­ment qu’en se pro­me­nant avec des armes (et en les uti­li­sant si l’occasion se pré­sente).

    Hai­ti : Une des plus grosse catas­tophe natu­relle de ses 200 der­niére année.
    La bas, une popu­la­tion meur­trie au fer rouge. Ils n’ont plus rien, que leurs yeux pour pleu­rer leurs morts. Il ne sont ni agres­sif et sur­tous pas armés ces pauvres gents.
    Et pour­tant!!!

    Article du PARISIEN
    « C’est une crainte per­ma­nente sur l’île : qu’après le chaos du séisme, Haï­ti soit en proie à des scènes de vio­lences et de pillages. Dès avant-hier, des coups de feu avaient été enten­dus dans la capi­tale Port-au-Prince, où les auto­ri­tés ont aus­si confir­mé que 4 000 déte­nus s’étaient appa­rem­ment échap­pés de la pri­son effon­drée.
    Hier, les entre­pôts du Pro­gramme ali­men­taire mon­dial (PAM) de Port-au-Prince ont été endom­ma­gés mais leurs res­pon­sables esti­maient que les 6 000 t de den­rées sto­ckées n’avaient pas été volées. Des exac­tions « pré­vi­sibles » selon plu­sieurs ONG pré­sentes sur place, qui estiment mal­gré tout la situa­tion « gérable » en dépit du sen­ti­ment de colère qui monte chez des habi­tants qui jugent que les secours tardent à arri­ver. La sécu­ri­sa­tion de la capi­tale Port-au-Prince sera d’ailleurs une des mis­sions des mil­liers de mili­taires amé­ri­cains qui affluent sur l’île. Les GI ont com­men­cé par se déployer sur l’aéroport mais ils devraient rapi­de­ment enca­drer les secou­ristes et les ONG qui inter­viennent dans les décombres et qui seront char­gés de dis­tri­buer les vivres et l’eau dans les pro­chaines heures. »

    Je crois bien qu’une fois de plus, on va avoir besoin de vilains mili­taires qui vont pro­me­ner leurs armes pour « pro­té­ger les faibles et les mal­heu­reux contre les gros méchants »

  9. Évi­dem­ment vous jus­ti­fiez tout vos exemples avec vos « yeux de mili­taire ». Je ne vais pas jus­ti­fiez les miens avec mes yeux de « civile non vio­lente ». ce ne ferais que ali­men­ter un débat sans fin.

    Mon pro­pos était plus géné­ral.
    Je pense qu’il faut tou­jours s’in­té­res­ser aux pro­blèmes de fond : Au lieu de créer des pri­sons, on peut se deman­der pour­quoi de plus en plus de gens ce font incar­cé­rer ? Tout a une rai­son. Et le plus sou­vent on peut régler les pro­blèmes de façon plus humaine et plus effi­cace que les méthodes que l’on uti­lise actuel­le­ment.

    Là c’est pareil : Au lieu d’al­ler ser­vir son pays en pre­nant les armes et en allant faire les mis­sions que l’on nous com­mande de faire, pour­quoi ne pas réflé­chir à d’autres solu­tions ?

    Peut être qu’a­vec d’autres solu­tions, les ONG pour­raient aller faire leurs bou­lots sans avoir besoin d’être pro­té­gées par des mili­taires …

  10. Bon­soir S
    Je suis de tous coeur d’ac­cord avec vous!!!
    Mais qu’elles sont les solu­tions ?
    Pour­quoi aucun chef d’é­tat de la pla­néte n’ar­rive à les trou­ver ses solu­tions ?
    Pour­quoi ils n’ar­rivent jamais à s’en­tendre sur rien ?
    Même pour por­ter secours aux peuples d’Haï­ti, les etres humains n’ar­rivent pas se par­ler, s’or­ga­ni­ser, et chaques pays ne veut faire que ce qu’il a envie, pro­vo­quant par­fois plus de mal que de bien
    Il y a bien sur la terre des pen­seurs, des phi­lo­sophes, des intel­lec­tuels ! Mais que font t’ils bor­del ! Ques­qu’ils attendent pour se bou­ger le cul ! (par­don­nez moi d’étre gros­sier, mon coté mili­taire sans doute)
    Vous etes sur que j’ai une vision de mili­taire quand je dis cela ou alors c’est sim­ple­ment du bon sens ?
    Je jus­ti­fie mes exemples avec l’ac­tua­li­té qui hélas me donne rai­son et je pré­fè­re­rai avoir tor.
    Je vous res­pecte en tant que « Civile non vio­lente » et même je vous admire.
    Mais même si vous n’etes sur­ement pas la seule, vous étes une mino­ri­té dans cette pauvre huma­ni­té.
    Aus­si, puique le monde est vio­lant, autant que les pays démo­cra­tiques qui ont encore quelques valeurs humaines à défendre même si on est loin du compte, pos­séde une armée dont ses membres sont issus de cette culture démo­cra­tiques avec ses mêmes valeurs dans la tête.
    Je le repéte la capa­ci­té de vio­lence de nos mili­taire, est rela­ti­ve­ment cana­li­sé et contro­lée.
    Il n’y a pas de débor­de­ment dans nos actions et si cela arri­vait, il y aurai alors les mêmes sanc­tions que pour un civil.(Pire puisque nous on a la double peine, mili­taire et pénale.)
    Cor­dia­le­ment et res­pec­teu­se­ment.

  11. Étran­ge­ment, quand les citoyens ne sont pas empri­son­nés dans de pseu­do-démo­cra­ties où les puis­sants éco­no­miques seuls ont voie au cha­pitre, alors ils arrivent à orga­ni­ser des choses pour trou­ver des solu­tions effi­caces et intel­li­gentes.
    Voyez par exemple, au sujet d’Haï­ti, ce que le prin­cipe de don­nées Libres per­met :
    http://www.ecrans.fr/Haiti-Mobilisation-autour-d-une,8961.html

    Je reste per­sua­dé que les inté­rêts des puis­sants, qui cherchent à conti­nuer à écra­ser la popu­la­tion pour pro­fi­ter de leur situa­tion domi­nante, ces inté­rêts donc ne laissent pas la place au réel bon sens et aux réac­tions humaines réelles…

  12. La encore je suis rela­ti­ve­ment d’ac­cord avec vous, mais don­nez moi la défi­ni­tion « des réac­tions humaines réelles »
    Réelles ou idéales ?
    Les reac­tions humaines réelles, c’est le plus sou­vent « le cha­cun pour soit » donc vous avez rai­son quand vous par­lez des inté­rêts des puis­sants.
    C’est les mêmes rai­sons qui poussent cer­tains pauvres gents à deve­nir des pillars et à pré­fé­rer sau­ver leur peau d’a­bord. C’est helas aus­si une réac­tion humaine !
    Dite moi, si les citoyens sont empri­son­nés dans de pseu­do-démo­cra­ties, ou se trouve les citoyens libres ?
    Quel est la défi­ni­tion de la liber­té ?

  13. Réflexion
    La France est donc un super pro­duc­teur d’armement et nos indus­triels s’enrichissent en inon­dant ce pauvre monde de nos pro­duc­tions natio­nales de machines à tuer en tous genre.
    Je ne suis pas pas­sion­né, ni même très inté­res­sé par la ques­tion, mais je sais par contre que nos pro­duc­tions sont d’excellentes qua­li­tés. Le char de bataille LECLERC est consi­dé­ré comme le meilleur char du monde. Notre avion de com­bat RAFALE est lui aus­si très per­for­mant d’après les spé­cia­listes. Le reste de nos pro­duc­tions sont un peu veillottes et lar­ge­ment dépas­sés par la concur­rence semble t’il.
    Hé bien le char LECLERC, per­sonne n’en veut. On a n’a ven­du quelques un aux Emi­rats Arabes unies et bas­ta !!!
    Du coup, vue son suc­cès, l’armée fran­çaise prin­ci­pal client de l’industriel a du revoir ses équi­pe­ment à la baisse et on est loin de ce qui était annon­cé au début.
    Quant au RAFALE, une annonce avait été faite pour que enfin un pays nous l’achète : le Bré­sil, mais la encore il semble que ce ne soit pas gagné.
    Je ne mets pas en doute vos inves­ti­ga­tions, mais moi qui ne suit que l’actualité je suis sur­pris par votre achar­ne­ment à faire pas­ser notre pays pour un super tra­fi­quant d’arme.
    Par ailleurs, les diverses armes de tous calibres que j’ai pu voir dans les mains des bel­li­gé­rants sur tous les théâtres d’opérations exté­rieures que j’ai pu visi­ter, étaient d’origines russes ou des pays de l’ancien pacte de Var­so­vie.
    Mes infos à moi viennent du ter­rain, de mon expé­rience et a un moment don­née, il faut quand même arrê­ter de racon­ter des conne­ries, même si on n’est pas tous blanc et axent de tous reproches. Je n’ai pas dit que le France était un pays par­fait mais il fait bon y vivre.
    La preuve, pleins de gents moins chan­ceux que nous veulent venir chez nous pour avoir aus­si une part du gâteau.

  14. Non vio­lence
    Un rêve, une uto­pie !
    C’est facile de se décré­ter non vio­lant quand on a l’estomac plein et qu’on est bien au chaud avec un toit sur la tête. Que la vie est facile quant on dis­pose du mini­mum vital à volon­té mais aus­si du super­flus de notre socié­té de consom­ma­tion offre à tous.
    C’est facile de se décré­ter non vio­lant quand sois même et les gents que l’on aime sont à l’abri du dan­ger.
    C’est curieux de consta­ter par exemple la rage des per­sonnes qui on per­du un être cher dans un acci­dent de voi­ture de vou­loir inter­dire tous excès pour les autres conduc­teurs et avoir des envies de meurtres à l’encontre des chauf­fards.
    C’est curieux de voir ses ras­sem­ble­ment de jeunes pret à en découdre contre les forces de police ou les pom­pier venu éteindre les incen­dies de voi­tures qu’ils ont allu­més parce que l’un des leurs à « été agres­sé ».
    C’est curieux de voir les per­sonnes se battre et tuer pour quelques rations ali­men­taires quand l’estomac est vide depuis long­temps.
    Sur­tout, j’espère que vous n’êtes pas éco­lo­gique car il ne faut pas aimer la nature.
    En effet, c’est dans celle-ci que le peux voir les plus grandes actions de cruau­tés et de meurtres en tous genre. Man­ger ou être man­ger là est la ques­tion !!!!
    Réveiller vous et regar­der le monde qui vous entoure !
    Et soyer heu­reux de vivre encore en France en 2010, même si ce n’est pas la per­fec­tion.
    Peut-être que ça ne dure­ra pas.
    Quand j’étais petit, j’ai rêvé du même monde croyant que c’était pos­sible et aujourd’hui j’en rêve encore mais je sais que ce n’est qu’un rêve.

  15. Bon­jour
    Je viens d’é­cou­ter les infos et il semble que la France soit le qua­trieme pays pro­duc­teur mon­dial d’ar­me­ment en terme de chiffre d’af­faire par­ceque on a ven­du quatre sous-marin au Bre­sil. Cela doit faire la joie des ouvriers de nos usines d’ar­me­ment qui voit le spectre du cho­mage s’é­loi­gner. On peut se deman­der ce que va faire le Bre­sil de ses sous-marins, on on pour­rait pen­ser qu’il devrait dépen­ser leurs argents pour des choses plus utile vue la misére qui reigne dans ce pays par endroit. Enfin, ce pays n’est pas en guerre et il n’est pas poten­tiel­le­ment dan­geu­reux (pour l’ins­tant).
    Par contre, si on vend des bateaux mis­tral aux russes comme c’est annon­cé, la nos ouvriers et bien sur le pays qui engrange de géné­reux béné­fices vont étre satis­fait, mais je suis d’ac­cord pour dire que cela ne me semble pas une bonne idée et que cela pour­rait être dan­geu­reux. Mais les jour­na­listes disent que si ce n’est pas nous qui leurs vendent, ils iront les ache­ters aux Pays-bas. Dure loi du capi­ta­lisme

  16. bon­jour mon adju­dant (si jme rap­pelle bien^^) j’ai appris que vous etié le père de mon col­lègue^^ nico­las per­ot c mon voi­sin de lit et il est ds mon groupe xD

  17. magni­fique texte!!! On ne peut que y adhé­rer. L’hu­ma­ni­té à un énorme poten­tiel pour se sau­ver mais il semble que l’hu­main dans son indi­vi­dua­li­té pré­fére des options égoistes et sui­ci­daires.
    Déso­lé « Dam­stein« mais je ne suis plus adju­dant depuis long­temps et je n’ai pas de fils mili­taire.

  18. Ha ? Alors autant pour moi, mais Per­ot m’a dit que vous étiez son père… Bonne soi­ree

  19. MOI JE SOUTIEN A MORT LE 92 ET TOUS LES AUTRES REGIMENTS ET SURTOU MON HOMME QUI EN FAIT PARTI, C LE MEILLEUR!!!

  20. Mais c’est quoi cet article de merde là ?? TU te plaint de quoi ??? Crois tu que sans l’ar­mée tu vivrai aus­si bien qu’on vit aujourd’­hui ?? Pauvres cons de fran­çais qui cri­tiquent les mili­taires vous avez rien com­pris !!!
    Et tu te plaint d’un week end par an où y’a du bruit pen­dant les portes ouvertes ?? Heu­reu­se­ment que t’ha­bites pas pres de mon regi­ment t’ai­rai meme le droit aux avions pas­sage bas et aux heli­co !!
    Allez bon vent abru­ti

  21. Eddy :

    - Jus­qu’à preuve du contraire, il y’a un tas de pays qui n’ont pas d’ar­mée ou une armée mini­ma­liste où on vit pas moins bien que chez nous.

    - Pour ce qui est des mili­taires, de leur soit disant « indis­pen­sa­bi­li­té » et de leur place dans l’his­toire de France, je tiens à rap­pe­ler que l’on a pas un très bon sou­ve­nir du Maré­chal P.

    C’est juste his­toire de rap­pe­ler qu’il faut savoir un peu prendre du recul.

  22. Je ne pense pas en effet que l’ins­truc­tion soit un reflet de l’in­tel­li­gence.
    Un « con » peut être ins­truit, il reste un « con » ! Avec ou sans ins­truc­tion, il faut avant tout du bon sens.
    Dans un autre domaine, que pen­ser de ces jeunes qui, habillés en mili­taires et qui font la quête pour leurs col­lègues actuel­le­ment en Afgha­nis­tan ?
    Arnaque ou réa­li­té ???
    J’ai posé la ques­tion déjà hier sur un autre site, mais la réponse ne peut abou­tir, en rai­son semble-t-il d’une erreur infor­ma­tique.
    C’est pour­quoi j’es­saie d’a­voir le ren­sei­gne­ment ici.
    Mer­ci de me tenir infor­mé,

    Jacques Dre­her.

  23. Ce qui est for­mi­dable avec cet article, c’est que d’une part c’est un troll longue durée et que d’autre part les com­men­taires confirment dans une large mesure les cli­chés sur les mili­taires abru­tis.

  24. Il y avait celui sur SOS Papa qui était pas mal aus­si. Rah, tout se perd, ça fait long­temps que je n’ai pas réus­si à trou­ver un sujet de cette enver­gure. Pour toute sug­ges­tion, n’hé­si­tez pas, mon cour­riel doit traî­ner quelque part sur le site ;)

  25. Etant moi mêmes du 92ème RI, je vois qu’il y’a encore des gens comme toi qui rêve d’un monde par­fait sans guerre, ni vio­lence !
    Qu’elle doux rêve ! Il me semble que depuis que l’homme existe, les guerres existe… Peut-être que je me trompe ? En atten­dant, pense, rêve dors bien, mais si un jours une grosse guerre éclate, toi aus­si tu sera mobi­li­sé et tu aura une arme dans les mains… Mais peut-être que tu pré­fè­re­ra attendre qu’une balle te frappe… Il ne faut sur­tout pas oublier que c’est pas parce qu’ont est en France et qu’on est au 21ème siècle qu’il n’y aura pas de grosse guerre ! L’Homme est res­té le mêmes en bien et en mal … mal­heu­reu­se­ment. Soit plu­tôt content que des gens comme moi s’en­gage de leur plein grès, plu­tôt que de faire un ser­vice obli­ga­toire !
    Et en ce qui concerne le bruit que le régi­ment fait, je dirais que c’est plu­tôt rare ! Après si le coin te plaît pas, démé­nage et va habi­ter à coté de l’aé­ro­port d’Aul­nat ! Comme ça tu pour­ra cri­ti­quer Air France !!!!
    Cor­dia­le­ment !

  26. J’ai l’im­pres­sion d’en­tendre le maire de cler­mont-fer­rand , qui à vou­lu faire par­tir notre régi­ment à mainte reprise ( sans suc­cès ) .
    Je me per­met de ver­ser une petite larme pour ton repos tant méri­té , toi qui me semble être tant occu­pé , étant don­né que tu a pu pro­fi­ter de la sono­ri­sa­tion durant deux mal­heu­reux jours ( les P.O ont lieux tous les deux ans ) tu dois faire par­tie du pour­cen­tage exor­bi­tant de cher­cheurs d’emploi !!! ou encore des per­sonnes syn­di­quées révol­tées par les actions que mène l’é­tat vis à vis des fonc­tion­naires trop payées par rap­port à leur pro­duc­ti­vi­té …
    Anti-mili­ta­ristes convain­cus qui a réus­sis à pas­ser outre le ser­vice natio­nal par quelque stra­ta­gème , ou alors tu est trop jeune pour avoir pu connaitre cette période tu n’est pas en mesure de juger le tra­vail que nous four­nis­sons à l’é­tran­ger bien que nous trou­blions ta quié­tude domi­ni­cale .
    Nous avons ( à mon sens ) un des tra­vail les plus nobles et pour quelle recon­nais­sance ? Ce post est un exemple par­fait d’in­to­lé­rance et sur­tout d’in­com­pré­hen­sion vis à vis de l’ins­ti­tu­tion qui défend les valeurs de la France .
    Pour ter­mi­ner , tu aurais sûre­ment mieux fait de venir visi­ter les murs du 92eme régi­ment d’in­fan­te­rie , tu aurais eu l’oc­ca­sion de dis­cu­ter avec quelques per­sonnes dans nos murs .
    Sim­ple­ment pour infor­ma­tion ; je suis Bac+3 et je ne suis pas des déci­deurs , et en plus , je suis extrê­me­ment fier de faire par­tie de l’ar­mée Fran­çaise .

  27. Diantre, on t’a bien démas­qué comme le chô­meur rmiste com­mu­niste réfor­mé que tu es.

    Si seule­ment tu avais fait ton ser­vice mili­taire, comme tous ces fran­çais qui consi­dèrent que ça a été la plus belle période de leur vie, peut-être serais-tu plus enclin à com­prendre à quel point l’ar­mée fran­çaise fait pro­gres­ser les droits de l’Homme dans le monde (et bais­ser le prix de l’u­ra­nium).

    Bref, il est grand temps que tu cesses tes com­por­te­ments anti­so­ciaux et que tu com­prennes toute la gran­deur qu’il y a à obéir sans poser de ques­tions.

    (J’a­dore ce fil)
    (Et je t’aime)
    (Mais viri­le­ment, tu vois, comme un sol­dat aime son cama­rade de régi­ment)
    Che­na­pan va.

  28. Fichtre, l’on m’a démas­qué !

    Me voi­là donc fort mar­ri, je ne puis lut­ter face à tant de pers­pi­ca­ci­té. J’au­rais vrai­ment dû réflé­chir un peu plus avant d’é­crire ce billet, qui illustre à quel point je suis un anti­so­cial, un mal­ap­pris, un traître à la Nation, un blou­son noir (une racaille ?).

    Mais, doc­teur, vous me conseillez quoi comme trai­te­ment ? C’est que je suis inquiet main­te­nant, je dois avoir de graves sou­cis cog­ni­tifs, il me faut y faire face…

    (Je t’aime tout autant, Cama­rade P., grand fou)
    (Et viri­le­ment, assu­ré­ment)

  29. Bor­del, bac+3 et pas loin de deux fautes par phrase, les fonc­tion­naires avec leurs gros salaires, du moins les profs, sont quand même sym­pa­thiques de lui avoir déli­vré son diplôme…
    Et après il s’é­tonne de l’in­to­lé­rance envers sa pro­fes­sion alors que son com­men­taire res­pire l’in­to­lé­rance (les fonc­tion­naires, les syn­di­qués, les jeunes).
    D’une cer­taine manière, la guerre est à la base de l’in­to­lé­rance, donc c’est un peu le moteur de sa pro­fes­sion…

    (j’en remets un couche, ça manque d’a­ni­ma­tion sur ton blog en ce moment !)
    JM, avoue que t’as été réfor­mé P4, espèce de bol­che­vique… ;-)

  30. Si je ne m’a­buse , le plus gros ven­deurs d’armes en Europe est la Bel­gique et non la France … mais , c’est vrai notre pays a tous les torts , lais­sez moi donc ver­ser une larme pour tant d’i­gno­rance quand à la vie mili­taire .
    Je te sou­haite beau­coup de plai­sir lors de nos portes ouvertes les 18 et 19 juin 2011 , j’es­père que vous vien­drez nous rendre visite .

  31. Plu­sieurs
    Tu ne cau­tionnes pas un état où des entre­prises pri­vées vendent de l’ar­me­ment ? Et bien barres toi ! mais en atten­dant t’es bien content de pro­fi­ter de ce pays civi­li­sé qui t’en­tre­tient. Encore un cras­sou de gauche avec des convic­tions nobles… va vivre dans un pays en accord avec tes opi­nions ! Il doit res­ter la Corée du Nord, un grand exemple de réus­site du com­mu­nisme où il est bien connu que l’ar­mée est anec­do­tique… ou bien Cuba où le seul mérite est peut être les soins gra­tuits… Et puis j’al­lais oublier que le com­mu­nisme avait fait ses preuves, il n’y qu’à regar­der les anciens pays de l’URSS… c’est Byzance !
    Mais mal­heu­reu­se­ment pour nous, je suis et cer­tain que tu n’as pas le cou­rage de quit­ter ton confort de civi­li­sé.
    Tu es un lâche qui se cache der­rière son ordi­na­teur, prend son temps pour répondre de manière hau­taine et cha­tiée comme pour mettre en valeur le pauvre bac + 4 ou 5 que tu dois avoir.
    Pour ta gou­verne, les mili­taires Bac ‑3 qui sont par­tis en opé­ra­tion exté­rieurs savent ce que c’est que la misère en Afrique, dans les Bal­kans ou en Afgha­nis­tan.
    Ils sont peut-être moins ins­truit mais au coup sûr en terme d’é­du­ca­tion ils te mettent plus bas que terre. Ils ont plus appris sur l’être humain en 4 mois que toi en 20 ans der­rière une télé…
    Uto­piste à la con qui rêve d’un monde sans mili­taires… qui est inter­ve­nu lors des inon­da­tions dans le sud, en Bre­tagne lors des marées noires, lors des tem­pêtes ou lors des chutes de neige… Demande aux gens sinis­trés ce qu’ils pensent des mili­taires !
    Je te sou­haite d’être dans la merde pour qu’on vienne t’ai­der, car nous on le fera !
    Je ter­mi­ne­rai sur une phrase d’Au­diard qui te convient :
    « Les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les recon­naît ».

  32. Bon­jour,
    Tu ne cau­tionnes pas un état où des entre­prises pri­vées vendent de l’ar­me­ment ? Et bien barres toi ! mais en atten­dant t’es bien content de pro­fi­ter de ce pays civi­li­sé qui t’en­tre­tient. Encore un cras­sou de gauche avec des convic­tions nobles… va vivre dans un pays en accord avec tes opi­nions ! Il doit res­ter la Corée du Nord, un grand exemple de réus­site du com­mu­nisme où il est bien connu que l’ar­mée est anec­do­tique… ou bien Cuba où le seul mérite est peut être les soins gra­tuits… Et puis j’al­lais oublier que le com­mu­nisme avait fait ses preuves, il n’y qu’à regar­der les anciens pays de l’URSS… c’est Byzance !
    Mais mal­heu­reu­se­ment pour nous, je suis et cer­tain que tu n’as pas le cou­rage de quit­ter ton confort de civi­li­sé.
    Tu es un lâche qui se cache der­rière son ordi­na­teur, prend son temps pour répondre de manière hau­taine et cha­tiée comme pour mettre en valeur le pauvre bac + 4 ou 5 que tu dois avoir.
    Pour ta gou­verne, les mili­taires Bac ‑3 qui sont par­tis en opé­ra­tion exté­rieurs savent ce que c’est que la misère en Afrique, dans les Bal­kans ou en Afgha­nis­tan.
    Ils sont peut-être moins ins­truit mais au coup sûr en terme d’é­du­ca­tion ils te mettent plus bas que terre. Ils ont plus appris sur l’être humain en 4 mois que toi en 20 ans der­rière une télé…
    Uto­piste à la con qui rêve d’un monde sans mili­taires… qui est inter­ve­nu lors des inon­da­tions dans le sud, en Bre­tagne lors des marées noires, lors des tem­pêtes ou lors des chutes de neige… Demande aux gens sinis­trés ce qu’ils pensent des mili­taires !
    Je te sou­haite d’être dans la merde pour qu’on vienne t’ai­der, car nous on le fera !
    Je ter­mi­ne­rai sur une phrase d’Au­diard qui te convient :
    « Les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les recon­naît ».

  33. La cen­sure, non ! On est pas chez la Grande Muette ici…
    Pour en reve­nir au com­men­taire, je sais que je suis pas visé, mais j’ai quand même rele­vé quelques phrases :
    « Et bien barres toi ! » : Bien, c’est assez proche de « la France, tu l’aimes ou tu la quittes », inté­res­sant. Sous peine qu’on est pas d’ac­cord avec un truc, on devrait se bar­rer, et bien il ne res­tait plus grand monde…(sauf peut-être les mili­taires)
    « t’es bien content de pro­fi­ter de ce pays civi­li­sé qui t’entretient » : Si je ne me trompe, en tant que mili­taire, ce pays t’en­tre­tient aus­si…
    « va vivre dans un pays en accord avec tes opi­nions !  » On peut te retour­ner l’ar­gu­ment, je te conseille la Bir­ma­nie, la Lybie…
    « Il doit res­ter […] Cuba » : Oui, mais non, Fidel et Raul sont commandants…ça va pas être pos­sible…
    « je suis [sûr] et cer­tain que tu n’as pas le cou­rage de quit­ter ton confort de civi­li­sé » : Je pense pas qu’il en était ques­tion, et puis ça serait dom­mage… mais « civi­li­sé », on a l’im­pres­sion que tu sous-entends que cer­tains pays ne sont pas « civi­li­sés », je me trompes ?
    « Ils sont peut-être moins ins­truit mais au coup sûr en terme d’éducation ils te mettent plus bas que terre. Ils ont plus appris sur l’être humain en 4 mois que toi en 20 ans der­rière une télé… »: Surement,mais qu’en tirent-ils pour leur épa­nouis­se­ment per­son­nel, de voir toute cette misère ? Et puis heu­reu­se­ment qu’on a pas que la télé pour s’é­du­quer.
    « Uto­piste à la con qui rêve d’un monde sans mili­taires » : Non, d’un monde sans armes. Et encore plus utopique,je pense qu’un jour, on règle­ra les conflits à coups de pierre-feuille-ciseaux ou avec une par­tie de bil­bo­quet…
    « qui est inter­ve­nu lors des inon­da­tions dans le sud, en Bre­tagne lors des marées noires, lors des tem­pêtes ou lors des chutes de neige… » Bah voi­là, le rôle des mili­taires ne devrait être que celui là, encore qu’il y a les pom­piers… Mais dans ces cas, pas besoin de mitraillettes…et je crois que c’é­tait le sens pre­mier du billet qui cri­ti­quait plus l’u­ti­li­sa­tion des armes par les mili­taires (et tout ce qui va avec), plu­tôt que la condi­tion des mili­taires…
    « Les cons ça osent tout, c’est à ça qu’on les recon­naît » : Oui j’aime bien aus­si, mais j’aime bien aus­si celle là « Rien n’est plus volup­tueux pour un pas-con que d’être pris pour un con par un con. » F.Dard.

  34. A mon tour donc :
    « Sous peine qu’on est pas d’accord avec un truc, on devrait se bar­rer ». Oui, puisque ça a l’air de lui poser un sérieux pro­blème d’é­thique.

    « Si je ne me trompe, en tant que mili­taire, ce pays t’entretient aus­si… »
    Oui mais à la dif­fé­rence non négli­geable que je ne crache pas des­sus.

    « civi­li­sé », on a l’impression que tu sous-entends que cer­tains pays ne sont pas « civi­li­sés », je me trompes ?
    Oui, pas civi­li­sé mais moins civi­li­sé. J’en­tends bien la « civi­li­sa­tion » au sens moderne c’est à dire un ter­ri­toire, une popu­la­tion, un sys­tème cultu­rel, éco­no­mique… mais le plus impor­tant, c’est la com­bi­nai­son de ces élé­ments. Et on ne peut pas nier que cer­tains ont du retard…

    « Surement,mais qu’en tirent-ils pour leur épa­nouis­se­ment per­son­nel, de voir toute cette misère ? »
    De l’hu­mi­li­té et une grande capa­ci­té à rela­ti­vi­ser !!! et crois moi que quand ils rentrent en France, ils ont conscience d’être des nan­tis et sont bien sou­vent écoeu­rés de voir les mani­fes­ta­tions en France pour des bri­coles (je te tends une belle perche là !).

    « Bah voi­là, le rôle des mili­taires ne devrait être que celui là, encore qu’il y a les pom­piers… Mais dans ces cas, pas besoin de mitraillettes… »
    Les sapeurs pom­piers de Paris sont des mili­taires tout comme les marins pom­piers de Mar­seille et de nom­breux mili sont aus­si pom­piers volon­taires. Ceci dit il est vrai qu’ils ne sont pas majo­ri­taires. Enfin, un détail dont les médias ne parlent pas : bien sou­vent lors des catas­trophes natu­relles, les mili montent la garde pour évi­ter les pillages…

    « Rien n’est plus volup­tueux pour un pas-con que d’être pris pour un con par un con. » F.Dard.
    C’est bien ce que je disais, ça ose tout. Lis « Mort à cré­dit » du génial et contro­ver­sé L.F Céline, le style devrait te plaire.

    A bien­tôt je pense.

    NB : A mon cher Kol­ter du 15 novembre 2010.
    « Pour ce qui est des mili­taires, de leur soit disant « indis­pen­sa­bi­li­té » et de leur place dans l’histoire de France, je tiens à rap­pe­ler que l’on a pas un très bon sou­ve­nir du Maré­chal P. C’est juste his­toire de rap­pe­ler qu’il faut savoir un peu prendre du recul. »
    Ce que tu pré­co­nises avec sagesse tu te devrais te l’appliquer…le recul… Sans pour autant cau­tion­ner la période pétai­niste, (avec du recul), la signa­ture de l’ar­mis­tice a per­mis d’é­par­gner à la moi­tié de la France les exac­tions de la guerre. D’autre part, la créa­tion d’une zone libre qu’il a réus­si à impo­ser aux alle­mands a aus­si per­mis le dével­lop­pe­ment et l’or­ga­ni­sa­tion des mou­ve­ments de résis­tance. Enfin, je dis çà avec du recul…

  35. « Sans pour autant cau­tion­ner la période pétai­niste, (avec du recul), la signa­ture de l’armistice a per­mis d’épargner à la moi­tié de la France les exac­tions de la guerre. D’autre part, la créa­tion d’une zone libre »
    C’est une blague ? Déjà la zone libre n’a duré qu’un temps : 2 ans (pas toute « la guerre ») ensuite la zone libre ne repré­sen­tait pas la moi­tié de la France en popu­la­tion mais 35 au plus 40% de la popu­la­tion et enfin la zone libre n’a abso­lu­ment pas empê­ché les dépor­ta­tions et les exac­tions de la Gues­ta­po.

    « qu’il a réus­si à impo­ser aux alle­mands a aus­si per­mis le dével­lop­pe­ment et l’organisation des mou­ve­ments de résis­tance. »
    Genre Pétain avait pré­vu qu’il allait se for­mer les mou­ve­ments de résis­tance et c’est pour ça qu’il a créé la zone libre. C’est une vision de l’his­toire assez sin­gu­lière.

    Quand à savoir si on doit se bar­rer quand on est pas d’ac­cord, c’est un peu binaire comme façon de voir. Je dirais même sim­pliste. On peut ne pas être d’ac­cord, le faire savoir et en défendre l’i­dée (c’est un peu les bases de la DDHC).

    Quand a cri­ti­quer les « cras­sou de gauche » et sous entendre qu’il coûtent plus au pays qu’il n’y apporte, c’est encore une vision binaire et étri­quée de la réa­li­té.

    Ah oui, et faire croire que les huma­nistes sont les mili­taires parce qu’ils ont vu la misère du monde, c’est juste du « bull­shit ». Les mili­taires y sont confron­tés parce que leurs gou­ver­nants y trouve un inté­rêt. On est loin des actions huma­ni­taires des ONG qui par­cours le monde quelque soit la situa­tion poli­tique et éco­no­mique des popu­la­tions.

  36. Un autre truc qui me chif­fonne dans cette vision du monde, c’est le manque de dis­tinc­tion entre l’é­tat et la nation. Je ne défen­drai pas ici mon point de vue peu stan­dard sur la Nation (ça fait par­tie de quelque chose que j’ai envie d’a­bor­der dans un autre billet), mais l’a­mal­game entre les deux est gênant dans les pro­pos de la plu­part des mili­taires.

    Car si l’on consi­dère les humains qui vivent dans une zone géo­gra­phique défi­nie, et qui se recon­naissent dans la nation asso­ciée, et bien ces der­niers peuvent ne pas être satis­fait du modèle poli­tique et de socié­té qui y est asso­cié (l’é­tat). Et alors, dans ce cas pré­cis, ils sont en droit de tra­vailler col­lec­ti­ve­ment à l’é­ta­blis­se­ment d’un nou­vel état. Car ce qui les regroupe, et qu’ils ne peuvent modi­fier, c’est l’u­ni­té géo­gra­phique, et ce qu’ils sont libres d’a­jus­ter à leurs envies, de manière démo­cra­tique, c’est l’é­tat.

    On peut donc à la limite dire « tu n’aimes pas ce ter­ri­toire géo­gra­phique, choi­si-en un autre », mais il est com­plè­te­ment dic­ta­to­rial et anti-démo­cra­tique de dire « tu n’aimes pas cet état, va-t-en ». Car pré­ci­sé­ment, l’é­tat est le résul­tat de la somme des points de vue des humains qui y par­ti­cipent.

    Et pour finir, on lit ici le point de vue d’un mili­taire, avec la cas­quette de mili­taire. Quel­qu’un a par­lé de devoir de réserve. Je crois que ça va au delà de ça. La fonc­tion d’un mili­taire, c’est d’être au ser­vice de l’é­tat. En tant qu’­hu­main, il a le droit d’a­voir tous les points de vue qu’il veut sur le modèle poli­tique que l’on doit appli­quer dans un pays. Mais qu’un mili­taire défende un sys­tème dic­ta­to­rial (cf le para­graphe pré­cé­dent sur le fait de devoir quit­ter un état car on n’en est pas satis­fait) avec son képi sur la tête, c’est clai­re­ment très gênant, voire même inac­cep­table.

  37. Je relis ce que vous écri­vez, un mili­taire, et ma remarque vient en écho à un autre de vos para­graphes : peut importe que beau­coup de mili­taires soient pom­piers volon­taires. Ils portent alors une cas­quette dif­fé­rente. Un mili­taire est un humain, et sui­vant ce qu’il dit, il doit choi­sir de s’ex­pri­mer en tant qu’­hu­main, sans son képi, parce qu’il ne prend pas posi­tion en tant que mili­taire.
    C’est simi­laire pour tous les corps de métier. Je ne vous dit pas quel est mon rôle dans la socié­té lorsque nous dis­cu­tons ici, car ce sont deux ques­tions dif­fé­rentes.

  38. Toutes mes féli­ci­ta­tions à la musique du Régi­ment d’Au­vergne pour la prise d’armes place de jaude le jour du 14 juillet 2011. Cette pres­ta­tion était d’une trés belle qua­li­té. Je suis moi-même un ancien musi­cien de la musique de la 52 DMT et j’ap­pré­cie tout par­ti­cu­liè­re­ment cette for­ma­tion musi­cale qui donne aux mani­fes­ta­tions un éclat par­ti­cu­lier et fort.

  39. Suis tom­bé com­plè­te­ment par hasard sur ton blog (je suis par­ti de ton article sur le sexisme). J’a­voue que j’ai vache­ment de mal à per­ce­voir la teneur de cer­tain de tes pro­pos.
    Ton article sur le 92e RI : ok, tu es anti-armée et tout ce qu’elle peut véhi­cu­ler comme image. Soit. Mais, toi qui donne dans la grande leçon morale fal­la­cieu­se­ment éru­dite (ta théo­rie sur la Nation et l’E­tat par exemple), tu es cen­sé avoir un cer­tain dis­cer­né­ment et une cer­taine gran­deur d’es­prit non ? En ce cas, pour­quoi par­ler des « mili­taires à grande gueule » ou bien qua­li­fier ain­si leurs entrai­ne­ments : « virées noc­turnes en trou­peau » ? Cri­ti­quer un modèle éta­tique, soit, c’est l’a­pa­nage de tout un cha­cun, cha­cun à son niveau en tous cas. Mais cri­ti­quer les per­sonnes c’est quoi ? Cri­ti­quer le modèle socié­tal dans lequel on vit te laisse pen­ser que tu vaux plus que les autres ? Non parce que si c’est le cas, je t’ar­rete tout de suite, tu te trompes.
    Que les choses soient très claires cela dit dans mes pro­pos : je ne cri­tique abso­lu­ment pas le fond mais belle et bien la forme. Non pas que je sois de ton avis, ca n’est pas le cas, mais cha­cun a le droit de par­ler ou du moins d’a­voir son avis. C’est juste que, dans ma logique de pen­sée, j’es­saie juste au moins de ne pas juger les per­sonnes quand on ne les connait pas et qu’on ne connait pas leurs contextes de vie. Je dis ça parce que dans un de tes com­men­taires, j’ai lu « oui mais les mili­taires ont choi­si de l’être ».. ah oui, bel argu­ment, construit, réfle­chi. Si tu veux mon avis, vu la gueule de notre armée et le manque de moyens criant qu’elle a, j’ai plu­tot l’im­pres­sion que les mecs y viennent par défaut que par choix.
    Après, j’ai lu cer­tains écrire « ah bah, à bac‑2, y’a que l’ar­mée qui prends.. ouarf ouarf ouarf ». Bra­vo encore une fois, ca dénote d’un bel état d’es­prit, d’une grande finesse d’a­na­lyse des choses. Quand bien même les mecs qui y vont n’ont « que » bac‑2 : 1/ Qu’est ce que ca peut foutre ? Sont-ils inin­té­res­sants pour autant ? Sont-ils de fait, auto­ma­ti­que­ment à mettre au banc de la socié­té ? 2/ Si les gars sont à Bac‑2, c’est cer­tai­ne­ment car ils l’ont abso­lu­ment tous choi­si aus­si je sup­pose ? Non, parce que les mecs qui ont vécu des drames de vie, des gars qui n’ont pas eu la chance de vivre dans un foyer sain ou avec le mini­mum pour s’en sor­tir, ca cours par les rues hein. Ceux qui ratent leurs études, ils le font par choix, c’est bien connu.
    Bref, j’ai éga­le­ment lu ton article sur le sexisme (des jouets notam­ment). J’ai lu éga­le­ment que tu avais une fille et j’ai de fait une ques­tion à te poser : explique moi pour­quoi tu lui fais por­ter des jupes et pour­quoi toi tu n’en mets pas ? Non pas que je cau­tionne le sexisme au contraire mais sim­ple­ment qu’à mon avis, tu te trompes de cible, au moins pour le sujet des jouets. Ca ne va pas te plaire non plus si je ne me trompe pas trop sur toi en lisant tes articles/commentaires mais si on vends du bleu et de la guerre pour les gar­cons et du rose et de la pou­pée pour les filles, ca n’est pas du sexisme à mon sens. C’est juste parce que les fabri­cants se rendent compte que c’est avec ce modèle éco­no­mique là qu’ils se font le plus d’argent. Capi­ta­lisme. Un mot qui doit te faire fré­mir je pense. Bref, le fait est qu’a­près, le choix des jouets est suf­fi­sam­ment vaste pour ne pas lais­ser les parents tom­ber dans le « pan­neau ». Enfin bon, ce que je veux dire, c’est que si demain, ces mul­ti­na­tion­nales du jouet se rendent compte qu’elles peuvent se faire encore plus d’argent en ven­dant du vert pomme/équipement de rou­tier pour les filles et gris anthracite/costume d’in­fir­mière pour les gar­cons, bah elles le feront. Elles n’en ont rien à cirer du sexisme, elles veulent juste du pognon. Enfin c’est mon avis.

  40. le seule truc que je pe vous dire c que les abru­ti comme vous dite si bien on des famille se batte pour elle mais aus­si pour la votre le jour ou tu t’en­ga­ge­ra tu pour­ra par­ler tu ne connai que se que l’on te dit et pour le bruit si t pa contente y a des mil­lier d’autre endroi ou tu pour­rai deme­na­ger alors si c pour deni­gré nos mili tt le monde ferai mieu de se taire

  41. DE LA PROVOCATION OU DE LA BETISE OU UN MANQUE D’INFORMATION SUR UNE INSTITUTON ?

    JE SOUHAITE QUE CEUX QUI NE COMPRENNENT PAS OU NE VEULENT PAS COMPRENDRE L’UTILITE DE L’ARMME NE SOIENT JAMAIS OBLIGES D’ETRE SECOURUS PAR ELLE : PRISE D’OTAGE, CATATSTROPHE NATURELLE,…

    L’ARMEE EST AUX ORDRES DU POUVOIR POLITIQUE.

  42. Si c’est pour créer une page web et dire des conne­ries pareil tu ferais mieux de rien dire. Car n’oublie pas que l’ar­mée ou les abru­ties armés comme tu les appel sont là aus­si pour toi et per­mettent une bonne acti­vi­té éco­no­mique de la ville de cler­mont-fer­rand. et pose toi la ques­tion tu pré­fère ça ou des connards qui brûlent des voi­tures dans d’autres villes??
    Si un jour il arrive quelque chose à un de tes proches tu seras bien content de les trou­ver. tu devrais faire un stage là dedans pen­dant un mois mini­mum tu seras moins bavard à mon avis.

  43. Voi­la cin­quante cinq ans de cela, je fai­sais la connais­sance du 92 ème R.I.
    en tant qu’ap­pe­lé du contin­gent. Que c’est loin tout ça ! !
    Un vécu de seize mois au sein de cette uni­té qui m’a lais­sé des sou­ve­nirs que
    je me remé­more, aujourd’­hui, avec grand plai­sir et avec , peut-être, un brin de
    nos­tal­gie. L’é­vè­ne­ment s’est enchai­né par une affec­ta­tion – en Algé­rie – au
    4 ème ZOUAVES. Le tout pré­cieu­se­ment conser­vé dans un tra­di­tion­nel album de
    pho­tos que je consulte assez sou­vent. Ah ! si l’on pou­vait faire marche arrière !
    Quoi qu’il en soit : Longue vie au 92 ème et aux hommes qui le com­pose .…..

  44. Bon­jour, j’in­têgre le 92ème RI dans 3 semaines donc j’ai 2–3 ques­tions a posé :
    – Est-ce un bon régi­ment ?
    ‑Cler­mont est une ville ani­mée ou plu­tit ville morte morte ou on se fait chier ?

    Puis j’ai vu des com­men­taires sur les mili­taire mon­trant un peu les cli­chés des mili­taires ! Certes il faut pas obli­ga­toi­re­ment avour bac+5 pour etre mili­taire mais ça veut pas dire que les mili­taires sont des « abru­tis » et encore moins des « machines a tué ». On est for­mé pour ne pas mou­rir donc oui for­cé­ment il faut tué si nécés­saire mais ça fais pas des mili­taires des machines a tué n’im­porte qui. Oubliez pas que des mili­taire sont mort pour la France et sur­ement d’autres mour­ront aus­si on gagne pas des mil­lions en etant mili­taires mais on pro­tège le ptit cul de ceux qui gagne des dizaine de mil­liers d’eu­ros et qui se per­mettent de cri­ti­quer

  45. Bon­jour j’ai été appe­lé en 1999 et je garde un très bon sou­ve­nir. C’é­tait une expé­rience bien pour moi. J’a­vais 19ans.on étais une bande de copains ( que je recherche pen­dant les classes) j’é­tais à l’or­di­naire. Moi Mickael Baloge. J’ai­me­rai bien revoir mes cama­rades. Si quel­qu’un se recon­naît mer­ci de bien vou­loir me contac­ter. Mon mail logeba@yahoo.fr. A bien­tôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.