Le magasin, Grenoble

Ça fai­sait vrai­ment long­temps que je n’a­vais pas pris le temps d’é­crire ici. Et puis fina­le­ment, c’est dom­mage quand même… D’au­tant qu’il y a plein de trucs que j’ai­me­rais par­ta­ger ici. Nou­velle année, nou­velles bonnes réso­lu­tions. Je retente une nou­velle renais­sance de mon blog.

Et pour com­men­cer, j’a­vais envie de par­ler d’un lieu que j’ap­pré­cie beau­coup. Ce week-end, j’é­tais à Vienne et à Gre­noble pour les jour­nées de l’art contem­po­rain. Plu­sieurs lieux d’ex­po­si­tion se sont asso­ciés pour pro­po­ser un iti­né­raire à tra­vers la région. J’en ai pro­fi­té à plein, en me pro­me­nant à Vienne le same­di, et à Gre­noble le dimanche.

L'affiche de Sister Ship

À Vienne, j’ai pu décou­vrir la halle aux bou­chers, un lieu qui expo­sait Maxime Ros­si. J’ai bien aimé son explo­ra­tion de l’u­ni­vers de Cori­ta Kent, croi­sé aux influences du Congo et de Vasa­re­ly, intri­guant. La ville de Vienne, que je ne connais­sais pas, est vrai­ment pas­sion­nante pour qui s’in­té­resse à l’his­toire antique et à l’ar­chi­tec­ture. Je dois avouer que ça donne furieu­se­ment envie d’al­ler faire un tour là-bas pour Jazz à Vienne.

Digital StillCamera

Mais par des­sus tout, j’ai entre­pris ce petit week-end de retour­ner au Maga­sin de Gre­noble. C’est un lieu vrai­ment incroyable, et qui souffre beau­coup ces temps-ci… Si vous pas­sez par Gre­noble, allez donc faire un signe aux acteurs de ce pro­jet, au per­son­nel qui fait vivre le lieu et qui rêve­rait qu’il existe encore long­temps…

Le Maga­sin, c’est d’a­bord un bâti­ment, une usine du début du XXe siècle, qui a été trans­for­mée voi­là près de 30 ans en un bâti­ment pour accueillir l’art contem­po­rain. La par­ti­cu­la­ri­té du lieu, ce qui le rend unique aujourd’­hui, c’est son espace sépa­ré en deux : une grande rue cen­trale, pré­vue pour accueillir des œuvres monu­men­tales, et des salles plus clas­siques sur le côté. Le lieu accueille ain­si suc­ces­si­ve­ment nombre d’ar­tistes contem­po­rains qui jouent avec ces espaces. Mais il faut bien le recon­naître, ces grandes créa­tions sont au delà du bud­get que peut se per­mettre le lieu. Voi­là l’un des aspects de la mésen­tente entre les acteurs des lieux… Mais je vous laisse lire la presse ou écou­ter la radio pour vous faire votre opi­nion, pas très simple…

La librairie du Magasin

En quit­tant le Maga­sin, n’ou­bliez sur­tout pas de pas­ser par la librai­rie, qui est l’une des mieux four­nies sur la ques­tion de l’art contem­po­rain et du desi­gn. J’au­rai l’oc­ca­sion d’en repar­ler pro­chai­ne­ment avec un petit bijou sur lequel j’é­tais tom­bé il y a quelques mois en fure­tant entre leurs éta­gères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.