Chronique mathématique

Tu l’au­ras com­pris cher lec­teur, ces temps-ci Radio Cam­pus Cler­mont-Fer­rand occupe pas mal de mon quo­ti­dien extra-pro­fes­sion­nel. L’an­née der­nière, l’é­mis­sion science alors ! était le lien entre mon acti­vi­té uni­ver­si­taire et radio­pho­nique. Cette année, j’ai d’a­bord déve­lop­pé l’axe par­te­na­riat, avec l’en­ca­dre­ment de pro­jets étu­diants pour la radio. Mais j’aime l’an­tenne, et par­ler de sciences au micro de la radio me man­quait. C’est donc avec joie que j’ai accep­té la pro­po­si­tion de Thi­baut de faire une chro­nique une fois toutes les deux semaines.

J’ai réa­li­sé ma chro­nique zéro pen­dant la mati­nale béné­vole il y a deux semaines, puis cette semaine j’ai pris le micro pour la pre­mière offi­cielle. Au menu de ces deux émis­sions : la loi de Ben­ford, puis un peu de l’his­toire de pi. Vous pou­vez les écou­ter sur mix­cloud, ou juste ici :

La loi de Ben­ford by Jean-Marie Favreau on Mix­cloud

Pi by Jean-Marie Favreau on Mix­cloud

Dans le pre­mier épi­sode offi­ciel de cette chro­nique, consa­cré à pi, j’ai pro­po­sé un petit jeu aux autres chro­ni­queurs, par­lé un peu d’his­toire et de culture liée à ce nombre, puis fini par une pro­po­si­tion de tra­vaux pra­tiques. Au pas­sage, mer­ci à Alice pour le géné­rique de cette chro­nique !

J’es­père affi­ner au fil du temps le for­mat et la struc­ture du conte­nu. N’hé­site donc pas, cher lec­teur, à me faire des sug­ges­tions pour amé­lio­rer tout ça. Et si tu as aus­si quelques idées de sujets faci­le­ment pré­sen­tables à l’an­tenne pour un public non scien­ti­fique, alors je serai ravi de lire tes pro­po­si­tions.

Radio Campus 2013–2014

Cette année, mon acti­vi­té asso­cia­tive tourne majo­ri­tai­re­ment autour de Radio Cam­pus. J’en par­lais déjà il y a un peu plus d’un an, et ça conti­nue. C’est d’ailleurs pour bonne par­tie la rai­son de mon manque d’é­cri­ture ici : j’ai très peu de temps hors de l’u­ni­ver­si­té et de la radio pour venir écrire quelques bafouilles sur l’in­ter­net. Voi­ci donc un résu­mé de mes acti­vi­tés récentes là-bas.

Bureau de l’association

En début d’an­née uni­ver­si­taire, la pré­si­dente de l’as­so­cia­tion s’est éloi­gnée de Cler­mont-Fer­rand. La durée maxi­male de son man­dat (4 ans d’a­près les sta­tuts) ayant été atteint, nous avons donc renou­ve­lé son poste, ain­si que le bureau en entier. Après quelques dis­cus­sions au sein du CA, nous avons déci­dé de mener une expé­rience : fonc­tion­ner pen­dant 5 mois de manière coopé­ra­tive, avec un bureau plus théo­rique que fonc­tion­nelle, et avec pour objec­tif d’é­lar­gir le CA le plus pos­sible. Nous avons ain­si qua­si­ment dou­blé l’ef­fec­tif du CA en quelques semaines, et aidé l’as­so­cia­tion à avan­cer dans la direc­tion de la col­lé­gia­li­té et de la démo­cra­tie. Nous ne sommes pas encore à la fin de ces 5 mois, mais je trouve que ce fonc­tion­ne­ment porte déjà ses fruits : meilleures dis­cus­sions, prises de res­pon­sa­bi­li­té indi­vi­duelles mar­quées, avan­cée sur des dos­siers de fond, règle­ment rapide d’élé­ments de fonc­tion­ne­ment. J’es­père que nous arri­ve­rons à gar­der cette dyna­mique dans les pro­chains mois.

Émission la pelle à tarte

L’é­mis­sion la pelle à tarte conti­nue pour sa deuxième sai­son, avec la même équipe, et un concept légè­re­ment revi­si­té. Le thème de l’an­née est l’é­lec­tion muni­ci­pale, que nous cou­vrons à notre manière : chaque émis­sion est consa­crée à un can­di­dat fic­tif, mais for­te­ment ins­pi­ré de la réa­li­té, que l’on croise avec un thème tout autant lou­foque. À vrai dire, on s’é­clate bien, et on a du mal à se contraindre à une heure d’é­mis­sion.

Plateaux extérieurs

Cette année, je ne par­ti­cipe plus qu’à une seule émis­sion régu­lière. Mais j’aime beau­coup l’an­tenne, et j’ai tou­jours envie d’ap­prendre un peu plus. J’ai par­ti­ci­pé à plu­sieurs pla­teaux exté­rieurs, notam­ment pour apprendre un peu plus sur les tech­niques d’in­ter­view. Tout d’a­bord en début d’an­née, nous avons orga­ni­sé en col­la­bo­ra­tion avec Astu’s­ciences trois pla­teaux exté­rieurs dans le cadre des 72 heures de webra­dio fête de la science. J’ai par­ti­ci­pé à deux de ces pla­teaux au nom de l’é­quipe de science alors. C’é­tait super inté­res­sant, n’hé­si­tez pas à y jeter une oreille !

Un peu plus tard, j’ai par­ti­ci­pé avec Adam à un pla­teau en direct depuis le hall de la Rotonde, où nous avons inter­viewé les têtes de liste des dif­fé­rents can­di­dats aux élec­tions étu­diantes de l’U­ni­ver­si­té d’Au­vergne. La dis­cus­sion a été équi­li­brée, et plu­tôt infor­ma­tive pour les audi­teurs je pense, même si le taux de par­ti­ci­pa­tion a fina­le­ment été tout aus­si mau­vais que les années pas­sées…

Matinales

En décembre, alors que je pas­sais un matin à la radio, une dis­cus­sion avec les sala­riés pré­sents m’ap­pris que le jour­na­liste était malade. La consé­quence : pas de mati­nale le len­de­main matin ! Fichtre, diantre, que faire ! C’est ce qui m’a conduit à ani­mer ma pre­mière mati­nale. Et le hasard a bien fait les choses, car j’ai ain­si décou­vert le spec­tacle Bien vu Miro !, qui traite de manière ludique, drôle et péda­go­gique de la céci­té.

L’ex­pé­rience de l’a­ni­ma­tion de la mati­nale m’a bien plut, et j’en ai pro­fi­té pour recom­men­cer à 6 reprises en jan­vier. L’in­ter­view est un exer­cice vrai­ment chouette, et je me suis beau­coup for­mé à l’as­pect ani­ma­tion que je ne connais­sais pas aupa­ra­vant. Tout sim­ple­ment pas­sion­nant !

Ces invi­tés avec qui dis­cu­ter dans la mati­nale me confortent donc dans l’i­dée de com­men­cer l’an­née pro­chaine un pro­jet d’é­mis­sion basé sur l’in­ter­view, dans une forme encore à défi­nir. Et puisque j’ai pris goût à la mati­nale, c’est natu­rel­le­ment que j’ai accep­té la pro­po­si­tion de Thi­baut de faire une chro­nique dès le mois de jan­vier. Ça sera donc un jeu­di sur deux, et le sujet abor­dé sera je pense de la vul­ga­ri­sa­tion mathé­ma­tiques. Affaire à suivre !

Projets étudiants…

Cette année, j’ai démar­ré plu­sieurs pro­jets avec mes étu­diants autour de la radio, que ça soit l’or­ga­ni­sa­tion de concerts ou la mise en place d’un son­dage pour mieux connaitre notre audi­teur. Nous ini­tions aus­si cette année des par­te­na­riats avec for­ma­tions uni­ver­si­taires grâce aux contacts d’in­vi­tés ensei­gnants que j’ai pu avoir au fil des émiss­sions. Plu­tôt inté­res­sant…

Et toi, tu fais quoi pour ma ville ?

Ven­dre­di der­nier, Radio Cam­pus Cler­mont-Fer­rand a accueilli les têtes de listes aux élec­tions muni­ci­pales cler­mon­toises pour deux heures de dis­cus­sion-débat. Nous avons eu l’oc­ca­sion d’é­cou­ter grâce à Ben et Iabe de l’é­mis­sion les rap­por­teurs des échanges sou­vent inté­res­sants, par­fois très en des­sous de la cein­ture, mais glo­ba­le­ment très infor­ma­tif sur les 5 can­di­dats pré­sents. Nous avons pu écou­ter sur dif­fé­rents sujets (urba­nisme, bud­get, vie asso­cia­tive, etc.) tous les can­di­dats : Antoine Recha­gneux, Jean-Pierre Bren­nas, Oli­vier Bian­chi, Alain Laf­font et Mireille Lacombe.

Pour réécou­ter le débat, c’est par ici :

Débat Les muni­ci­pales 2014 (10 Jan­vier) by Les­ra­por­teurs on Mix­cloud