Un été à Clermont

Peut-être êtes-vous comme ces 42 % des fran­çais qui ne par­ti­ront pas en vacances cet été. Peut-être est-ce par choix, parce que brû­ler du car­bu­rant pour aller consta­ter qu’ailleurs ça n’est fon­da­men­ta­le­ment pas dif­fé­rent d’i­ci vous semble futile. Moins pro­ba­ble­ment, vous habi­tez à Cler­mont-Fer­rand. Si mal­gré tout c’est votre cas, voi­ci quelques idées pour s’ou­vrir l’es­prit sans par­cou­rir des kilo­mètres.

Outre les visites à la biblio­thèques, et des musées (pro­fi­tez-en pour aller voir l’ex­po­si­tion Archeo 3D à laquelle par­ti­cipe Marc), on trouve dans le coin quelques acti­vi­tés esti­vales qui semblent pro­met­teuses. Petit tour d’ho­ri­zon sans ordre ni exhaus­ti­vi­té.

  • Tout d’a­bord, allez faire un tour à sable show. Si vous êtes accom­pa­gné par un ou plu­sieurs enfants, ils s’en réga­le­ront. Visez par exemple le mar­di, pour pro­fi­ter de l’a­ni­ma­tion « his­toires à dor­mir debout » de Mor­gane. La diver­si­té des acti­vi­tés pro­po­sées est vrai­ment impres­sion­nante.
  • Pour­quoi aus­si ne pas aller faire un tour à l’ex­po­si­tion consa­crée à Jean Amblard, un peintre au regard mili­tant sur sa région.
  • Vous pou­vez aus­si aller jeter un coup d’œil à l’ex­po­si­tion « Fadas du Via­duc », qui nous amène à décou­vrir un édi­fice his­to­rique monu­men­tal de la région.
  • Ne ratez sur­tout pas les contre-plon­gées, cette année inti­tu­lée «  une fresque ani­ma­lière pour un été cultu­rel à Cler­mont-Fer­rand » : ciné­ma, théâtre, danse, etc. Pro­fi­tez au hasard de ces soi­rées des ani­ma­tions orga­ni­sées par la mai­son des jeux.

Nombre d’autres asso­cia­tion cler­mon­toises orga­nisent des acti­vi­tés tout au long de l’é­té. Décou­vrez par exemple l’a­te­lier jaune, rue de la treille, qui a récem­ment ouvert un lieu intri­guant. Et n’ou­bliez pas que même sans voi­ture, on peut vite plon­ger dans la ver­ture envi­ron­nante !