Entretenir les liens inter-génération

Il y a deux semaines, Cler­mont-Fer­rand s’est cou­verte de ces jolies affiches dif­fu­sées par la muni­ci­pa­li­té : Bang! À plus de 50 km/h, tu ne me laisses aucune chance ! J’aime ce genre de mes­sage, qui cultive la bonne vieille tra­di­tion de peur inter-géné­ra­tion… Sur­fe­rait-on ici aus­si sur la vague de la peur anti-jeune ?

12 thoughts on “Entretenir les liens inter-génération”

  1. A Nantes, ils auraient pu se pas­ser de ces affiches. Le gigan­tesque bou­chon per­ma­nent ne per­met pas de pas­ser la barre des 15 km/h.

    Cou­rage, les tra­vaux ne devraient durer qu’une ou deux décen­nies.

    :p

    @JM : Si tu te poses la ques­tion, oui c’est bien moi …

  2. Hel­lo DroonZ,

    Les tra­vaux dont tu parles sont la dévia­tion de l’au­to­route du sud direc­tion Paris pour qu’elle évite de prendre le périph”? Ils ont enfin com­men­cé ?

    ps : Content et hono­ré de te lire ici, DroonZ :)

  3. jm, comme on en a déjà dis­cu­té, je pense que tu inter­prètes mal l’af­fiche.
    Je n’y vois contrai­re­ment à toi aucun sym­bole d’ap­pel à la ven­geance, ni même d’un com­bat inter-géné­ra­tion­nel.
    En fait, je vois un pié­ton, vic­time poten­tielle de conduc­teurs rou­lant trop vite. La dite vic­time poten­tielle fait un geste pour sym­bo­li­ser le dan­ger de mort qui pèse sur lui, ni plus ni moins, et sur­ement pas un appel à la ven­geance des pié­tons (jeunes d’a­près toi ?) sur les conduc­teurs (vieux si j’en crois ce que tu dis avec l’in­ter-géné­ra­tion­na­li­té ?)
    D’ailleurs, sou­vent en terme de sécu­ri­té rou­tière, ce sont les jeunes conduc­teurs (donc les moins de 25 ans) qui sont consi­dé­rés comme les « bêtes noires ». inter-géné­ra­tion ?

    Je pense sérieu­se­ment que tu auto-for­mates ton cer­veau à voir le mal là où il n’est pas et à d’a­bord recher­cher la vio­lence et la haine dans tout ce qui touche la socié­té, en excluant d’of­fice les autres aspects. Socié­té, pré­su­mée cou­pable ?

    Dire qu’il y a quelques temps, je pen­sais que l’hu­main était fon­da­men­ta­le­ment mau­vais, et que tu me sou­te­nais le contraire. Nos pen­sées se seraient-elles inter-échan­gées ?

  4. Per­so­nel­le­ment, ce que je vois dans cette affiche c’est un brillant amal­game entre la per­sonne qui tue acci­den­tel­le­ment quel­qu’un en voi­ture et une per­sonne qui tue­rai (pas acci­den­tel­le­ment) une per­sonne avec une arme à feu. Bien que le résul­tat soit le même (prendre une vie) l’i­mage est assez foi­reuse. Le but étant bien sûr de mon­trer que les jeunes conduc­teurs sont des assas­sins en puis­sance et que leur voi­ture est leur arme.

    Ce que je trouve dom­mage ici c’est qu’on met en exergue que ce sont LES JEUNES qui tuent et là où c’est un peu génant c’est que la pho­to montre un jeune homme qui a au plus 16 ans et à peine l’age d’a­voir le per­mis (il pour­rait avoir un scoo­ter ou une moto mais le ’50 km/h” met bien avant les auto­mo­bi­listes).

    Là ou je peu rejoindre le com­men­taire de Jm, c’est que les médias et main­te­nant l’o­pi­nion qui s’ab­breuve des ces médias (pub, tv, etc…) et des leurs dérives. Un truc qui com­mence à être gon­flant c’est de voir au JT, dans les jour­naux ou dans le dis­cours de cer­tains poli­tiques l’a­mal­gamme entre « jeunes » et « voyous ». Et là ce que je vois dans cette affiche, et bien ça y res­semble très for­te­ment.

    On peut pas balan­cer sur les noirs, les juifs, les cathos, les vieux, les bébés, les gros, les moches car c’est pas poli­ti­que­ment cor­rect mais les jeunes là oui on peut.

    On est en train (et depuis long­temps) de mon­trer que les jeunes sont un fléau : la vio­lence, la délin­quance, les acci­dents de la routes, des glan­deurs d’é­tu­diant qui font tout le temps la grève, des irres­pon­sables, .…

    Résul­tat fla­grant : il suf­fit de voir nos poli­tiques, quel pour­cen­tage à moins de trente ans ? de qua­rante ans ? de cin­quante ans ?

    je suis donc assez d’ac­cord pour dire qu’il y’a un pro­blème de géné­ra­tions et je le vois assez rapi­de­ment en dis­cu­tant « des jeunes » avec des gens de l’age de mes parents ou de mes grands parents qui des ont argu­ments dans l’en­semble assez péjo­ra­tifs (hélas) que l’on pour­rait tagués de « Vu à la Télé ».

    M.

  5. kol­ter > Je suis à 100% d’ac­cord avec toi au sujet de ce cou­pable tout trou­vé à tous les maux de la terre.
    Par contre, je rejoins elise sur son ana­lyse de ma mau­vaise lec­ture : je l’a­vais lue trop rapi­de­ment cette affiche, et du moins avec un œil peu objec­tif : la lec­ture de l’af­fiche que j’a­vais, c’é­tait plu­tôt « moi, jeune pié­ton, je te « bang » (tue avec un flingue) parce que tu me laisses aucune chance »…

  6. je ne suis pas du tout d’ac­cord avec ce que vous dites sur les jeunes vis à vis de cette affiche, je ne vois dans cette affiche aucune allu­sion à l’âge des auto­mo­bi­listes. le jeune repré­sente le pié­ton, la vic­time, non « l’as­sas­sin poten­tiel » il n’a pas l’âge d’a­voir le per­mis, certes, mais peut importe puis­qu’il s’a­git de celui qui peut se faire ren­ver­ser. Le « slo­gan » ne laisse aucune ambi­guï­té la des­sus.
    Les jeunes ne sont pas du tout stig­ma­ti­sés et les auto­mo­bi­listes ne sont nul­le­ment caté­go­ri­sés dans une tranche d’âge.

    bien que l’a­mal­game jeune-voyou et que les dif­fi­cul­tés de com­pré­hen­sion inter-géné­ra­tions existent je ne les vois pas du tout dans cette affiche. D’ailleurs, je pense sin­cè­re­ment que si les Sar­ko-médias surfent beau­coup plus faci­le­ment sur ces vagues là (ndlr : nor­mal, on joue sur la peur des jeunes, sur la xéno­pho­bie etc pour exa­cer­ber les haines et faire grim­per cer­tains mou­ve­ments poli­ti­co-fachos), ces phé­no­mènes ne sont pas si récents. Qui n’a jamais enten­du une « p’tite vieille » dire « ah les jeunes, c’est plus c’que c’é­taient ! »

    cepen­dant, j’ad­met que le sym­bole revol­ver est un peu fort et qu’un homi­cide volon­taire est dif­fé­rent (dans l’in­ten­tion) qu’un homi­cide invo­lon­taire.
    Sauf, qu’à par­tir du moment où un auto­mo­bi­liste se prend l’au­to­ri­sa­tion de rou­ler trop vite alors qu’il sait que son com­por­te­ment peut tuer quel­qu’un (en plus d’être illé­gal, mais là n’est pas le pro­blème), je ne consi­dère pas qu’il s’a­gisse d’un homi­cide tota­le­ment invo­lon­taire.

  7. Après dis­cus­sion avec toi elise, j’ar­rive mieux à syn­thé­ti­ser ce qui me gène dans cette affiche : on fait por­ter au môme une inten­tion : celle de tuer. Alors qu’il risque d’être tué, et pas le contraire. On confond auteur et vic­time sur cette affiche, je trouve.

  8. C’est clair que le sens de l’af­fiche est un peu foi­reuse…

    Quand je la vois, je me demande pour­quoi le gamin mime un flingue avec sa main???
    Il est cen­sé repré­sen­ter la vic­time, alors pour­quoi aurait il un flingue (ima­gi­naire)?
    Ca veut peut etre dire que chaque vic­time peut se défendre en dégom­mant par exemple un auto­mo­bi­liste qui rou­le­rait trop vite vers soi ?

    D’un autre coté, c’est un peu ce que pré­co­nise « notre cher » ministre de l’in­té­rieur (voir actu la semaine der­nière)…

    Si le petit n’a­vait pas cette arme hypo­thé­tique, il repré­sen­te­rait mieux le sta­tut d’in­no­cente vic­time!!! Là, il parait pas trop inno­cent…

    En tout cas, ça confirme mon pro­gramme éléc­to­ral : plus de fumeurs, plus d’au­to­mo­bi­listes en ville…(rap­pel)

  9. Pff … tout ça en réa­li­té dans la vraie vie des vrais gens des vraies valeurs, tout ça c’est à cause du gène du sui­cide de toutes façons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.