13 thoughts on “La censure commence”

  1. Oui ben en ce qui concerne le blog de bel­la­cio, c’est pure­ment du pipo et des mecs qui montent une polé­mique pour se faire de la pub. Voir le der­nier com­men­taire sur le blog :

    Une pré­ci­sion des Inrocks
    7 jan­vier 2006 – 14h01 – Pos­té par 82.***.26.***
    A la suite de notre article du mer­cre­di 4 jan­vier rela­tant l’histoire d’un artiste « cen­su­ré » par la Sacem, Les Inro­ckup­tibles nous ont fait par­ve­nir la lettre sui­vante.

    « Suite à la dif­fu­sion de votre article « la SACEM cen­sure un titre paro­diant Nico­las Sar­ko­zy » met­tant en cause la sélec­tion de notre concours CQFD, nous tenons à appor­ter les cor­rec­tions et pré­ci­sions sui­vantes :
    • Le groupe Polé­mix et sa chan­son « tous les tizen­fants » a effec­ti­ve­ment été pré-sélec­tion­né par Jean-Daniel Beau­val­let, avec 80 autres artistes. Le concours consiste à sélec­tion­ner 20 titres par­mi les 80 pré-sélec­tion­nés pour les faire figu­rer sur la com­pi­la­tion CQFD.
    • Les 80 titres sont ain­si gra­vés sur 4 CD, dis­tri­bués aux jour­na­listes « musique » de la rédac­tion. Cha­cun choi­sit ses titres pré­fé­rés. Seul un jour­na­liste sur cinq a pro­po­sé ce titre dans sa sélec­tion ; il a donc été éli­mi­né.
    • Paral­lè­le­ment – puisque nous dis­po­sons de peu de temps – nos ser­vices admi­nis­tra­tifs véri­fient auprès des 80 pré-sélec­tion­nés qu’ils res­pectent les condi­tions de par­ti­ci­pa­tion au concours défi­nies dans notre règle­ment.

    Les can­di­dats doivent notam­ment garan­tir que leur œuvre est pro­té­gée auprès de la SACEM ou du SNAC et qu’ils ont obte­nu l’accord de tous les ayants droit éven­tuels – notam­ment pour l’utilisation de samples. C’est dans ce cadre que l’avis de la SACEM a été sol­li­ci­té.
    Ces deux pro­ces­sus sont indé­pen­dants l’un de l’autre. Si le titre en cause avait été rete­nu par la rédac­tion « musique », nous aurions alors sol­li­ci­té l’avis de nos propres conseils juri­diques. Ne pou­vant ima­gi­ner rétros­pec­ti­ve­ment leurs recom­man­da­tions, nous sommes aujourd’hui dans l’incapacité de savoir quelle atti­tude nous aurions alors adop­tée.
    En tout état de cause, c’est tout à fait à tort que le groupe Polé­mix se dit « cen­su­ré » par la SACEM, qui n’intervient en rien dans notre pro­ces­sus de sélec­tion ini­tial.
    Nous vous remer­cions par avance d’apporter à vos lec­teurs les com­plé­ments d’information que vous juge­rez utiles.
    Très cor­dia­le­ment,
    Fré­dé­ric Alla­ry, direc­teur géné­ral »

  2. Encore une fois Bel­la­ciao en fervent défen­seur de la liber­té d’ex­pres­sion…

    Bel­la­ciao pra­tique cou­rament une cen­sure opaque, non jus­ti­fiée à quelque moment que ce soit, et déclinent taci­te­ment toute offre de dis­cus­sion. Ont eu lieu dans les mêmes condi­tions des ban­nis­se­ments à vie. Une petite recherche sur Inter­net vous per­met­trons de consta­ter qu’il en existe des témoi­gnages et que cer­tains ont été cen­su­rés sur d’autres sites, peut-être par incré­du­li­té. Sur Ocsé­na, on peut voir que les avis allant dans ce sens sont lar­ge­ment majo­ri­taires, en dépit des efforts des admi­nis­tra­teurs pour cal­mer le jeu, et alors que ces der­niers en fai­sait une pré­sen­ta­tion posi­tive sous le terme se « site libre ».

    Aujourd’­hui, pour cacher la cen­sure, les liens des articles sup­pri­més pointent vers d’autres pages comme s’ils n’a­vaient jamais exis­tés.

    Je vous laisse en lien mon expé­rience per­son­nelle sur Bel­la­ciao.

    N’hé­si­tez pas à me joindre par mail.

  3. Bon­jour à toutes et tous,

    J’ai moi aus­si été cen­su­ré à plu­sieurs reprises et ban­nis de Bel­la­ciao. Au début, cela m’a­mu­sait plu­tot de voir des types se plaindre régu­liè­re­ment dans la tri­bune parce qu’ils avaient étés ban­nis ou vu leurs mes­sages éffa­cés. Je me disais qu’ils avaient for­cé­ment du le cher­cher et me per­met­tait même de leur faire la morale quel­que­fois, jus­qu’au jour ou ça vous tombe des­sus.

    La pre­mière fois fut pour moi le jour ou j’a­vais osé avan­cer un argu­men­taire pour expli­quer que Sar­ko­zy était fina­le­ment au moins aus­si dan­geu­reux que Le Pen. Héré­sie, pen­sez donc. Ban direct. J’ai ensuite uti­li­sé un proxy pour pos­ter de temps à autre et en essayant de cla­ri­fier au maxi­mum mon dis­cours afin que cela ne se repro­duise plus ( je m’éf­for­cais encore de pen­ser que cela ne pou­vait ven­nir que de moi et de ma façon d’ex­pli­quer les choses ). Tu parle ! La der­nière fois que je l’ai été remonte à, … aujourd’­hui. J’a­vais ten­té de répondre à un texte de Yéti pour lui expli­quer que le mou­ve­ment étu­diant anti CPE été tom­bé dans le piège ten­du par la droite en se récla­mant auto­nome et en rejet­tant l’ap­pui des syn­di­cats. Pouf, mes­sage effa­cé et ban de l’IP.

    J’ai aus­si­tot fait une récla­ma­tion au col­lec­tif, sans suc­cés jus­qu’a pré­sent. De toute façon, les fois ou ils ont dai­gné me répondre, j’ai eu le droit à un ser­mon d’une pré­ten­tion et d’une suf­fi­sance remar­cable du genre, il ne faut pas lais­ser aller son esprit, etc.… Et je passe sur les nom­breux mes­sages sim­ple­ment éra­zés.

    C’est en fai­sant une recherche sur le net que je suis tom­bé sur vous. Je suis bien content de voir que je ne suis pas le seul. Je dois dire que leur com­por­te­ment m’é­chappe com­plé­te­ment. Bref, je pense qu’il faut que cela se sache.

  4. J’ai du mal à voir le lien avec le sujet du billet d’o­ri­gine mais … je répond quand meme.

    « Bref, je pense qu’il faut que cela se sache. »

    Pöur que tous les élé­ments avan­cés soient vrai­ment convain­quants, ça serait bien d’a­voir des preuves objec­tives de ce qui est avan­cé (des copies des mails échan­gés par exemple). Ca per­met­te­rait aus­si de se faire une idée plus pro­fonde de la pré­ten­due cen­sure qui serait exer­cée.

    Parecque le pro­blème, c’est qu’à dire des choses sans pou­voir les prou­ver, d’une part ça décri­di­bi­lise assez pro­fon­dé­ment l’ar­gu­men­taire qui veut etre mis en place et d’autre part, on peut aus­si être l’ar­ro­seur arro­sé en se fai­sant condam­ner pour dif­fa­ma­tion …

  5. Je répon­dais à Far­fa­det. Le propre de la cen­sure n’est il pas d’é­vi­ter de lais­ser des traces de toute façon Dif­fi­cile donc d’ap­por­ter des preuves. Qu’a cela ne tienne, j’ai mis un mes­sage sur ce fil sous l’IP sui­vante : 62.***.212.***. Il a déjà été sup­pri­mé 1 fois et je l’ai remis. Sera t’il encore là demain ? J’en doute.

    http://www.bellaciao.org/fr/arti...

    Pour ce qui est de la dif­fa­ma­tion, il n’y a qu’un juge qui peut déci­der si un pro­pos est dif­fa­ma­toire ou non. A contra­rio les forums de l’in­ter­net sont assu­je­tis aux même règles que les médias audio visuel concer­nant la liber­té d’ex­pres­sion. C’est donc plu­tot moi qui devrai por­ter plainte à la limite. Bel­la fait bien du délit d’o­pi­nion, et si moi je n’ai pas de preuves, fait une recherche sur le net, tu ver­ra que d’autres en ont.

    PS : un anar qui parle de dif­fa­ma­tion, c’est assez amu­sant au pas­sage ^^ Vrai­ment, tout foul’­camp…

  6. « C’est donc plu­tot moi qui devrai por­ter plainte à la limite »

    Oui, c’est exac­te­ment ce qu’il faut faire.

    Pour reve­nir à nos mou­tons, le com­men­taire en ques­tion n’a, à mon sens, qu’un inté­rêt tout rela­tif …

    Leur poli­tique ne relève peut etre pas de la cen­sure mais plu­tot de ne vou­loir vou­loir lais­ser visible sur le site que ce qu’ils jugent digne d’in­té­rêt ?

    Bref, même si sur le fond je suis plu­tot cho­qué par les éven­tuels effa­ce­ments en ques­tion, plu­tot que crier au loup et à la cen­sure, il serait peut etre bon de leur deman­der d’ex­pli­ci­ter sur une page ouaibe leur poli­tique de fil­trage des com­men­taires liés aux articles ?

  7. La cen­sure sur Bel­la­cio existe bien. Je viens d’en faire les frais. Pour un site qui pré­tend défendre la liber­té d’ex­pres­sion, c’est abso­lu­ment écoeu­rant.
    Cela fait des mois que je fré­quen­tais Bel­la­cio car nombre d’ar­ticles y sont inté­res­sants. Puis sont tom­bés une série d’ar­ticles dythi­ram­biques de Danielle Blei­trach sur Cuba. J’ai écris un petit mot citant un lien vers Amnes­ty Inter­na­tio­nal et son rap­port 2005 sur les pri­sons cas­tristes. Mon mes­sage a été cen­su­ré pour délit d’o­pi­nion. Blei­trach m’a accu­sé d’être un troll de droite. Mon IP étant à pré­sent ban­nie par les web­mestres de Bel­la­cio, je ne puis offrir aucun droit de réponse.
    Il est vrai que je suis un dan­ge­reux enne­mi idéo­lo­gique : prof de phi­lo, mili­tant de la CGT, proche du PC…
    Bel­la­cio… J’ai dû, en me frot­tant les yeux, admettre qu’il s’a­git là d’un site à la façade trom­peuse : ses ani­ma­teurs, mal­gré leurs décla­ra­tions osten­ta­toires, sont tout à fait hos­tiles la liber­té de pen­sée et d’ex­pres­sion dès lors qu’il ne s’a­git plus de leurs propres opi­nions, ils pra­tiquent une cen­sure idéo­lo­gique dis­crète, récur­rente, insi­dieuse qui ne laisse aucune trace appa­rente sur le site puis­qu’il s’a­git d’ef­fa­cer quelques articles et quelques réponses…
    Quand la cen­sure concerne les autres, on peut tou­jours se dire qu’ils l’ont bien méri­té pour des motifs divers (gros­siè­re­té, dif­fa­ma­tion, etc…) quand cela tombe sur soi, cela fait tout drôle… J’ai relu mon texte plu­sieurs fois en me deman­dant ce qui avait pu leur déplaire. J’ai fini par trou­ver : une cri­tique pré­cise et argu­men­tée.
    Ca a le par­fum des livres d’his­toires : on se prend à son­ger aux purges de Sta­line, aux menaces de mort des bri­gages rouges, aux pri­son­niers d’o­pi­nion cubains. Beurk.

  8. Tout le monde sait que bel­la­ciao cen­sure à tout ber­zingue. Enfin je croyais : il semble qu’il y ait encore des dupes.…

    Il est donc impor­tant de le cla­mer haut et fort. J’ai com­men­cé à faire un his­to­rique de la « chose » (cap­tures d’é­crans, copies, com­pa­rai­sons, etc) et suis pre­neur de tout ce que vous avez… D’ores et déjà mer­ci à Eric… Je m’a­dresse aus­si à styall : peut-il m’a­dres­ser copie de ce qu’il avait écrit chez l’oc­se­na ? Pcq je vous signale que les envi­ron 20 témoi­gnages de cen­sure sur bel­la­ciao ont été pure­ment et sim­ple­ment effa­cés !!! C’est pas vieux : 3/4 jours, mais irré­mé­diable et assu­mé (http://ocsena.ouvaton.org/article.php3?id_article=323#forum2638=

    On peut m’é­crire à cette adresse : bellaciaocensure@no-log.org

    Mer­ci d’a­vance et salut tt le monde !

  9. styall, tu ferais bien de faire un tour sur les moteurs de recherche, ca cause de toi et de tes amis keufs sur le net !

    t’es pas bien malin, ta cou­ver­ture n’a pas tenue long­temps :)

    et remonte ta bra­guette on voit ton IP…

  10. Il semble que les sou­tiens incon­di­tion­nels de Bel­la­ciao n’aient que deux argu­ments à oppo­ser à mon inter­ven­tion :

    1. L’in­sulte : « Troll, enfoi­ré, fou­teur de merde, triste sire » sont les doux noms d’oi­seaux par les­quels ils évoquent l’au­teur de ces lignes. On m’a même accu­sé d’être un « keuf » qui « urle » (sic).

    2. La « modé­ra­tion ». Bel­la­ciao ne cen­sure pas mais « modère ». Qu’on modère des com­men­taires insul­tants ou dif­fa­mants, c’est com­pré­hen­sible (pour­tant Bel­la­ciao n’a pas “modé­ré » ces com­men­taires, publiés sur son site, lors­qu’ils me concer­naient). Qu’on « modère » des idées de gauche sur un site de gauche parce qu’elles s’é­loignent de la « ligne », c’est de la tar­fuf­fe­rie.

    CENSURE : « action de cen­su­rer, d’in­ter­dire tout où par­tie d’une com­mu­ni­ca­tion quel­conque ». (Petit Larousse 1989, p.170)

    LIBERTE D’EXPRESSION : « La liber­té d’ex­pres­sion vaut non seule­ment pour les infor­ma­tions ou idée acceuillies avec faveur ou consi­dé­rées comme inof­fen­sives ou indif­fé­rentes, mais aus­si pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent l’E­tat ou une frac­tion de la popu­la­tion. » (Arrêt Han­dy­side, cour euro­péenne des droits de l’homme).

    Soyons cohé­rent : on ne peut insul­ter et modé­rer à tout va les argu­ments qui nous gènent tout en pré­ten­dant défendre la liber­té d’ex­pres­sion, lut­ter contre la cen­sure et pro­mou­voir la liber­té de pen­ser.

    PS : Mal­gré les insultes dont j’ai fais l’ob­jet sur Bel­la­ciao, il m’est impos­sible d’y répondre car, mon adresse IP étant black­bou­lée sur le site, je n’y peux rien publier. Faut-il, parce qu’on aime les articles publiés sur Bel­la­ciao, cau­tion­ner de telles pra­tiques ? Appa­rem­ment oui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.