Exploration urbaine

Cyber­tooth en avait déjà par­lé cet été, et j’a­vais gar­dé en tête cette idée : l’ex­plo­ra­tion urbaine me ten­tait bien. mal­heu­reu­se­ment, je n’a­vais pas trou­vé de sujet vrai­ment inté­res­sant.

Et il y a quelques jours, en me pro­me­nant dans les envi­rons de Cler­mont-Fer­rand, j’ai trou­vé l’ob­jet de toutes mes envies : un bâti­ment à l’a­ban­don, qui sem­blait avoir une his­toire, avec son petit look bilal, et un ex squat anar… Bref, le lieu sem­blait vrai­ment valoir la chan­delle, mais je n’a­vais pas d’ap­pa­reil pho­to.

Je suis repas­sé devant hier, et j’ai pris toutes les infor­ma­tions pour tra­vailler sur l’his­toire du lieu. Je sen­tais bien que je lieu avait une his­toire archi­tec­tu­rale forte. Une recherche sur inter­net me l’a confir­mé : l’hô­pi­tal-sana­to­rium Sabou­rin consti­tue le seul exemple régio­nal d’ar­chi­tec­ture moderne de l’entre-deux-guerre. En 1999, on se posait la ques­tion de sa pré­ser­va­tion, et il était clas­sé monu­ment his­to­rique.

Aujourd’­hui le lieu est à l’a­ban­don com­plet, et les pho­tos que j’i­rais faire là-bas bien­tôt (avec bar­bux ?) pro­mettent d’être vrai­ment inté­res­santes.