Soutenance de thèse

Si vous pas­sez par Cler­mont-Fer­rand le 22 octobre 2009, alors venez faire un tour à ma sou­te­nance ! Vous aurez ain­si l’oc­ca­sion de mieux voir ce que j’ai fait en recherche depuis ces 3 der­nières années, ain­si que les pro­bables sujets que je vais com­men­cer à explo­rer cette année. Voi­ci donc l’in­vi­ta­tion telle que je l’ai envoyée un peu par­tout :

Invitation soutenance de thèse :

J’ai le plai­sir de vous invi­ter à ma sou­te­nance de thèse qui aura lieu le jeu­di 22 octobre 2009 à 14h en amphi 3 au Pôle Com­mun (ISIMA). La thèse est inti­tu­lée : « Outils pour le pavage de sur­faces ».

Le jury sera com­po­sé de :

  • Jean-Marc Chas­se­ry (rap­por­teur) ;
  • Bru­no Lévy (rap­por­teur) ;
  • Pierre Alliez (exa­mi­na­teur) ;
  • Éric Colin de Ver­dière (exa­mi­na­teur) ;
  • Yan Gérard (visi­teur) ;
  • Phi­lippe Mahey (pré­sident) ;
  • Vincent Bar­ra (direc­teur de thèse).

Un pot est pré­vu à l’is­sue de la sou­te­nance auquel vous êtes cha­leu­reu­se­ment invi­tés.

Résumé :

Alors que l’on observe une dis­po­ni­bi­li­té crois­sante de don­nées décri­vant des objets 3D, il semble essen­tiel de dis­po­ser de moyens de trai­te­ment effi­caces de ces der­niers.
Ain­si, nous pré­sen­tons dans ce mémoire un ensemble d’ou­tils de mani­pu­la­tion de sur­faces, qui exploitent à la fois leurs pro­prié­tés géo­mé­triques et topo­lo­giques.

Après avoir décrit dif­fé­rents résul­tats clas­siques de topo­lo­gie, et les struc­tures et résul­tats fon­da­men­taux de la topo­lo­gie algo­rith­mique, nous pré­sen­tons les concepts de M‑tuiles et M‑pavages, offrant notam­ment une grande sou­plesse com­bi­na­toire, et per­met­tant de décrire fine­ment le résul­tat d’al­go­rithmes de décou­page topo­lo­gique. En s’ap­puyant sur les pos­si­bi­li­tés de des­crip­tion de ce for­ma­lisme, nous pré­sen­tons dif­fé­rents algo­rithmes de décou­page de sur­face, pre­nant en compte non seule­ment la topo­lo­gie et la géo­mé­trie des sur­faces, mais éga­le­ment les pro­prié­tés des M‑tuiles issues de ces décou­pages. Nous pré­sen­tons éga­le­ment dans ce mémoire une géné­ra­li­sa­tion des lacets par les n‑cets, per­met­tant notam­ment de décrire une approche ori­gi­nale de pavage de sur­faces en cylindres puis en qua­drangles.

Enfin, deux appli­ca­tions de ces outils de décou­page sont pré­sen­tées. Dans un pre­mier temps, nous décli­nons ces algo­rithmes de décou­page dans le contexte de l’in­fo­gra­phie, en pro­po­sant un ensemble d’ou­tils d’aide à la mani­pu­la­tion de sur­faces. Puis nous pré­sen­tons dans un second temps une chaîne com­plète de trai­te­ment de don­nées issues de l’i­ma­ge­rie médi­cale, per­met­tant la visua­li­sa­tion dyna­mique de don­nées com­plexes sur des cartes planes de la sur­face du cer­veau, en illus­trant sa per­ti­nence dans le contexte de la sti­mu­la­tion cor­ti­cale.

En conclu­sion de ces tra­vaux, nous pré­sen­tons les pers­pec­tives que laissent entre­voir ces déve­lop­pe­ments ori­gi­naux, notam­ment en exploi­tant les pos­si­bi­li­tés offertes par les n‑cets et les M‑pavages, qui semblent mul­tiples. Nous sou­li­gnons éga­le­ment la richesse qu’as­sure une explo­ra­tion des domaines appli­ca­tifs par des outils issus de la géo­mé­trie algo­rith­mique.

Edit : voi­ci un plan d’ac­cès pour jeu­di.

plan-d-acces